En prévision du Ramadan : Importation de 10 000 têtes bovines  – Le Jeune Indépendant
-- -- -- / -- -- --


Nationale

En prévision du Ramadan : Importation de 10 000 têtes bovines 

En prévision du Ramadan : Importation de 10 000 têtes bovines 

Afin de répondre à la demande croissante en viande rouge, notamment avant et durant le mois du Ramadhan, 10.000 têtes de bovines destinées à l’abattage seront importées à partir du 18 mars prochain.

Le marché des wilayas du nord du pays sera renforcé par les viandes rouges produites à partir de l’abattage du bétail importé dans le cadre du commerce de troc dans les wilayas du sud. Cela en application des instructions du ministre du Commerce et de la Proomotion des exportations, Kamel Rezig, concernant la mise en place d’un système permettant l’acheminement de ces viandes rouges à partir des wilayas de Tamanrasset et Adrar en direction des wilayas du nord. 

Cette opération doit comprendre prochainement la wilaya d’Illizi étant donné que les abattoirs sont disponibles au sud.

Selon le directeur général du contrôle économique et de la répression des fraudes au ministère du Commerce, Ahmed Mokrani, des équipes de contrôle ont été mobilisés au niveau des abattoirs d’Adrar et de Tamanrasset en coordination avec les services agricoles afin de mettre en place le système de traçabilité des cargaisons de viandes rouges.

Mokrani a indiqué que les premières quantités des viandes rouges importées « arriveront dans les prochains jours et seront soumises à un contrôle strict », soulignant que l’équipe d’inspection sera mobilisée au niveau des points de vente relevant du groupe public ALVIAR ainsi que des boucheries qui seront choisies pour la vente de ces viandes.

La liste des commerçants et des opérateurs concernés par la vente de ces viandes importées sera dévoilée prochainement par le ministère de l’Agriculture et du Développement rural, « sur la base de laquelle une équipe de contrôle sera orientée pour suivre la traçabilité de ces viandes à partir des postes frontaliers jusqu’à la commercialisation pour le consommateur au prix fixé par les pouvoirs publics » a-t-il précisé.

Ce responsable a également précisé que le prix de ces viandes au sud du pays oscille actuellement entre 1 000 et 1 050 Da/kg et que le ministère œuvrera à sensibiliser les opérateurs économiques du nord pour les vendre à des prix « raisonnables ». 

Sachant que le nombre des têtes de bétail importées dans le cadre du commerce de troc dans les wilayas du sud est passé de 36.000 têtes en 2021 à 145.000 têtes en 2022.

Veuillez activer JavaScript dans votre navigateur pour remplir ce formulaire.

Cet article vous-a-t-il été utile?

Cet article vous-a-t-il été utile?
Nous sommes désolés. Qu’est-ce qui vous a déplu dans cet article ?
Indiquez ici ce qui pourrait nous aider a à améliorer cet article.
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email