-- -- -- / -- -- --
Sports

EN d’Algérie : sur la route de la couronne africaine

EN d’Algérie : sur la route de la couronne africaine

Une année pleine. Dans tous les sens du mot. Et une sélection nationale qui grandit vite. Prend de l’air en amorçant de superbe manière le survol du continent. Espère finir évidemment sa course sur son sommet. Oubliés le goût amer de la CAN 2013 et un 1er tour catastrophique en Afrique du Sud, bonjour les promesses folles de Guinée Equatoriale qui veut (c’est l’avis des bookmakers) que le Vert (celui des Fennecs) prédominera.

S’épousera (le public algérien rêve debout et croit dur comme fer cette fois en la bonne étoile de ses favoris que les spécialistes inscrivent fort justement à la liste des super favoris de cette 30e édition qui aura fait couler beaucoup d’encre avant de changer de domiciliation) avec le précieux trophée derrière lequel le football algérien court depuis maintenant 25 longues années.

Le Vert, comme celui qui le porte aujourd’hui le mieux (Brahimi, pour ne pas le répéter), partout dans les discussions. Cela donne un groupe qui a muri, fait du chemin, pris du galon. Force le respect et se veut comme la future terreur en Afrique que toutes les équipes craignent. L’exercice de toutes les confirmations pour un groupe qui a su se transcender. Attendre son heure tout en continuant à travailler.

En gardant les pieds sur terre, sûr que, pour lui, le plus difficile (comme garder la dynamique née d’une série de résultats à faire pâlir d’envie ses adversaires et qui lui permettent de finir l’année sur une 18e place au classement Fifa le confirmant en N°1 au double plan arabe et africain) est à venir. En tête, cette couronne continentale pour laquelle il faudra se battre devant une féroce, impitoyable concurrence dans un tournoi prenant les allures d’un mi-Mondial animé par de vraies stars venant des plus relevés des championnats européens.

Et une info loin d’être anodine alors que 2014 est entrain de vivre ses ultimes instants, rend ses derniers verdicts : les internautes du site officiel de la chaîne française, TF1, et plus précisément de l’émission, Télé foot, ont élu l’affiche Allemagne-Algérie des 8es de finale de l’édition brésilienne de la Coupe du monde comme le match … de l’année. Pas le sommet des sommets, la finale qui a vu la Mannschaft mettre fin aux rêves de Messi et les siens, mais une simple partie de second tour où les futurs champions du Monde ont longtemps douté avant de l’emporter à l’arrivée de prolongations à gros stress.

Une reconnaissance de plus, et sûrement pas la dernière, pour des « Combattants du désert » auxquels le public algérien (qui saura leur réserver l’accueil qu’ils mériteront à l’occasion) ne demande pas moins, en tant que nouvelle locomotive (le terme qu’on préfère à la place de cet éternel « arbre qui cache une drôle de jungle ») que de revenir au pays les bagages alourdies de ce titre si prisé de champion d’Afrique devant changer bien des choses. Permis, vraiment, de rêver.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email