En attendant l'annonce des résultats : Les candidats satisfaits au dernier jour du BEM – Le Jeune Indépendant
-- -- -- / -- -- --


Nationale

En attendant l’annonce des résultats : Les candidats satisfaits au dernier jour du BEM

En attendant l’annonce des résultats : Les candidats satisfaits au dernier jour du BEM
Soulagement des candidats.

Les épreuves du Brevet d’enseignement moyen (BEM) ont pris fin ce mercredi. Les candidats étaient « soulagés » et disaient être satisfaits, qualifiant le sujet de sciences naturelles d’abordable et à la portée de l’élève moyen.

Grand soulagement pour les 818 439 candidats au brevet de l’enseignement moyen. La série des épreuves, qui a duré trois jours, a pris fin avec les sujets de français, de sciences naturelles et de tamazight, pour ceux qui s’y sont inscrits.

Mis à part l’épreuve des mathématiques, jugée difficile par certains candidats, les autres matières étaient dans l’ensemble abordables, selon les élèves.

Hier encore, c’était la même tendance. Aucune contrariété ne s’est lue sur les visages des candidats croisés au niveau d’un centre d’examen, à leur sortie de l’épreuve de sciences naturelles. « J’ai eu un peu d’appréhension pour le sujet de sciences naturelles mais, au final, les questions étaient abordables et c’était dans notre programme. En principe, j’ai bien travaillé », a confié une candidate au Jeune Indépendant, se disant soulagée d’avoir terminé puisqu’elle n’était pas concernée par l’épreuve de tamazight, programmée dans l’après-midi.

Même son de cloche chez les autres candidats qui affirment n’avoir trouvé aucune difficulté à répondre aux exercices proposés dans le sujet de sciences naturelles. L’épreuve de français était également à la portée des futurs lycéens.

Il convient de noter qu’après un début des plus faciles et prometteurs au 1er jour (épreuves d’arabe, d’éducation islamique, civique et physique), les collégiens ont été stressés au 2e jour par l’épreuve de maths, jugée quelque peu difficile, pour reprendre espoir enfin avec celle de sciences naturelles, jugée également très facile.

L’évaluation est basée sur deux formules : un passage d’office pour les lauréats et ceux qui auront obtenu une moyenne de 10 par l’addition de la moyenne annuelle et celle du BEM divisée par deux.

Pour les recalés du BEM, la situation n’est pas dramatique puisqu’ils ont toujours une chance d’accéder au palier secondaire grâce à leur moyenne annuelle de l’évaluation continue, ajoutée à la moyenne du BEM. Cette moyenne sera ensuite divisée par deux et ceux qui réussiront à obtenir une moyenne égale à 10/20 vont pouvoir aussi passer au lycée. Cela dit, les efforts fournis par les collégiens durant tout le cursus peuvent aider ceux qui n’ont pas réussi à arracher de bonnes notes au BEM.

Le ministre de l’Education nationale, Abdelhakim Belabed, au coup d’envoi des épreuves depuis la wilaya d’El-Tarf, avait affirmé que l’examen du BEM fera l’objet d’une réforme dans les années à venir, soulignant que cette réforme vise à remplacer les anciennes méthodes de calcul des moyennes de passage.

Il a indiqué que, dans le cadre de la réforme du système d’évaluation scolaire initiée par le président de la République, des changements seront apportés à l’examen, notamment pour l’évaluation des acquis.

Cette réforme vise, selon le responsable, à pousser nos enfants à atteindre des niveaux élevés de réussite dans leur parcours secondaire.

Veuillez activer JavaScript dans votre navigateur pour remplir ce formulaire.

Cet article vous-a-t-il été utile?

Cet article vous-a-t-il été utile?
Nous sommes désolés. Qu’est-ce qui vous a déplu dans cet article ?
Indiquez ici ce qui pourrait nous aider a à améliorer cet article.
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email