Emigration clandestine : 35 individus arrêtés à Oran – Le Jeune Indépendant
-- -- -- / -- -- --


Nationale

Emigration clandestine : 35 individus arrêtés à Oran

Emigration clandestine : 35 individus arrêtés à Oran

Un réseau criminel spécialisé dans l’organisation de traversées maritimes clandestines a été démantelé et 35 personnes ont été arrêtées par les unités du Groupement territorial de la Gendarmerie nationale d’Oran, qui a également fait avorter leur tentative d’immigration clandestine, a indiqué ce lundi un communiqué des services de la Gendarmerie nationale.

« Dans le cadre de la lutte contre le phénomène de l’immigration clandestine par voie maritime, ces opérations ont été menées après le démantèlement de plusieurs réseaux criminels similaires grâce à la mise en place de points de contrôle et à l’établissement d’un programme de patrouilles par les unités relevant du groupement le long de la côte de la wilaya d’Oran », précise le communiqué.

Ces opérations ont abouti à l’arrestation de 35 individus originaires de différentes wilayas du pays, dont deux recherchés, outre la saisie d’un bateau pneumatique et d’un navire de plaisance, a ajouté la même source.

Après parachèvement des procédures légales en vigueur, les mis en cause ont été présentés devant le parquet de la République territorialement compétent pour « tentative de traversées maritimes clandestines en échange d’un avantage financier et non-dénonciation d’un trafic de migrants », conclut le communiqué.

Durant le mois dernier, plus de 110 personnes ont été arrêtées alors qu’elles tentaient de quitter les côtes algériennes dans des embarcations de la mort. D’ailleurs, les éléments de la Gendarmerie nationale d’Alger ont réussi à démanteler, jeudi dernier, un réseau de quatre passeurs qui organisaient des traversées clandestines par mer vers les côtes européennes. Alors que ce même corps de sécurité a intercepté, à la fin du mois d’août, 18 personnes dont 6 de nationalité marocaine, spécialisé dans le trafic de migrants et l’organisation de traversées maritimes clandestines.

Durant la même période, 28 personnes auraient été appréhendées par les éléments de la sécurité de la wilaya de Boumerdès alors qu’ils étaient sur le point de monter à bord de bateaux en vue de leur tentative de migration illégale. Ces derniers, âgés de 15 à 44 ans, seraient, selon cette même source, de différentes nationalités.

Dans cette même wilaya, 24 harraga, dont 7 Marocains et un Malien, ont été arrêtés par les éléments de la Gendarmerie nationale de Boumerdès alors qu’ils s’apprêtaient à prendre le large. Ils ont été déférés devant les juridictions compétentes.

A Oran, 9 autres personnes, dont 5 citoyens algériens et 4 ressortissants marocains, ont été mises hors d’état de nuire par les unités du groupement territorial de la Gendarmerie nationale d’Oran. Durant cette même période, les services de la Gendarmerie nationale de la wilaya de Mostaganem ont mis en échec 7 tentatives d’émigration clandestine par mer, et procédé à l’arrestation de 52 personnes.

Entre le 16 et le 22 août, les gardes-côtes ont déjoué, au niveau des côtes nationales, des tentatives d’émigration clandestine et ont procédé au sauvetage de 242 individus à bord d’embarcations de construction artisanale, alors que 105 immigrants clandestins de différentes nationalités ont été arrêtés à travers le territoire national, selon le bilan du ministère de la Défense nationale (MDN).

Veuillez activer JavaScript dans votre navigateur pour remplir ce formulaire.

Cet article vous-a-t-il été utile?

Cet article vous-a-t-il été utile?
Nous sommes désolés. Qu’est-ce qui vous a déplu dans cet article ?
Indiquez ici ce qui pourrait nous aider a à améliorer cet article.
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email