-- -- -- / -- -- --
Nationale

Emeute à Béjaia : La LADDH lance un appel au calme et à la vigilance

Emeute à Béjaia : La LADDH lance un appel au calme et à la vigilance

Des échauffourées ont éclaté hier à Nacéria, dans la ville de Béjaïa, entre des grappes de jeunes et les forces anti-émeutes. Les hostilités ont commencé suite à l’incendie d’un bus de l’ETUB par un groupe de jeunes qui a improvisé une marche vers le siège de la wilaya.

Il faut souligner que cette situation a contraint les quelques commerçants qui n’ont pas suivi la grève de baisser rideau. La ville de Béjaïa a connu dans la matinée peu de mouvement par rapport aux autres jours à cause de la grève.

Des scènes de violence (incendie de pneumatiques sur la voie notamment), des coupures de routes ont été observées à Sid-Aïch, Darguina et Taskariout. La Ligue algérienne de défense des droits de l’homme (LADDH) a lancé « un appel au calme et à la vigilance ».

« Seul le combat pacifique est à même de faire aboutir les revendications citoyennes », écrit le vice-président de la LADDH, Saïd Salhi. Et d’ajouter : « La grève générale pacifique réussie sur tout le territoire de la wilaya démontre encore une fois le degré de maturité et d’éveil de la population et sa détermination à défendre ses droits socioéconomiques menacés par la loi de finances 2017 adoptée dans le sillage de la crise économique que traverse notre pays ».

« Des scènes de violences et de destruction des biens publics sont signalées à Béjaïa et d’autres localités ; la LADDH appelle la population à la vigilance et au calme et réaffirme que seul un cadre pacifique serait en mesure de faire aboutir des revendications citoyennes toutes légitimes », fait remarquer M. Salhi.

 « Nous déplorons cette situation de dérapage qui risque de mener le pays vers l’incertitude et le chaos et appelons à la sérénité pour éviter les dérapages », écrit encore le vice-président de la LADDH.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email