-- -- -- / -- -- --
Digital Space

Elon Musk met la main sur Twitter

Elon Musk met la main sur Twitter

Après des heures de discussions, le réseau social a annoncé, lundi 25 avril, avoir accepté l’offre du milliardaire sud africain Elon Musk. Le patron de Tesla et homme le plus riche au monde Elon Musk a passé un accord avec le conseil d’administration de Twitter pour racheter le réseau social, pour environ 44 milliards de dollars.

Musk avait fait une proposition de rachat le 14 avril, se disant prêt à débourser 54,20 dollars (49,70 euros) par action Twitter.

Cela représentait un « premium », c’est-à-dire une bonification, de 54 % par rapport au cours d’ouverture du titre le 28 janvier, date à laquelle M. Musk a commencé à investir dans Twitter.

Le lendemain, Twitter avait annoncé mettre en place une clause, surnommée « pilule empoisonnée », censée empêcher Elon Musk de racheter facilement ses actions.

La clause prévoit que si un actionnaire atteint plus de 15 % du capital de Twitter, le conseil d’administration se réserve le droit de brader les actions pour tous les autres détenteurs de titres. Elon Musk détient actuellement un peu plus de 9 % des actions ordinaires du réseau social.

Plusieurs actionnaires, dont le fonds dirigé par le prince saoudien Al-Walid Ben Talal Al Saoud, l’un des principaux actionnaires de Twitter, avaient jugé l’offre de M. Musk trop faible.

Pendant plusieurs jours, la possibilité d’un rachat avait semblé s’éloigner – Elon Musk, coutumier des changements subits de stratégie et des provocations, avait par ailleurs renoncé, à la mi-avril, à siéger au conseil d’administration de l’entreprise, dont il était devenu le principal actionnaire.

Mais selon les informations du New York Times, une longue session de négociations ce 24 avril, qui s’est terminée tard dans la nuit, a finalement permis de trouver un accord. Le conseil d’administration aurait été convaincu de la solidité du montage financier proposé par M. Musk.

Le rachat ne devrait pas poser de problème particulier pour le régulateur américain, Elon Musk, patron de Tesla et de SpaceX, ne possédant aucun autre réseau social.

Fort de ses plus de 83 millions d’abonnés, l’homme le plus riche de la planète (sa fortune est estimée à 269 milliards de dollars par Forbes) se sert presque tous les jours de son compte Twitter pour donner des nouvelles de ses entreprises, plaisanter ou lancer des polémiques.

Il a critiqué Twitter à de nombreuses reprises, notamment au sujet de la liberté d’expression, et de la modération des contenus, qu’il juge trop sévère.

“La liberté d’expression est le socle d’une démocratie qui fonctionne, et Twitter est la place publique numérique où les sujets vitaux pour le futur de l’humanité sont débattus”, a déclaré Elon Musk, cité dans le communiqué de Twitter.

Ses provocations régulières et ses opinions libertariennes l’ont rendu antipathique aux yeux de nombreuses personnes dans la Silicon Valley.

Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email