Electricité et gaz à Médéa : Un lourd fardeau des créances impayées – Le Jeune Indépendant
-- -- -- / -- -- --


Nationale

Electricité et gaz à Médéa : Un lourd fardeau des créances impayées

Electricité et gaz à Médéa : Un lourd fardeau des créances impayées

Dans le cadre du programme d’urgence retenu au titre de l’année 2023, la direction de la distribution de l’électricité et du gaz de Médéa a bénéficié d’un quota de 16 transformateurs électriques, dont 11 transformateurs ont déjà été mis en œuvre alors que la réalisation du reste du programme connaît un relatif ralentissement.

Selon la direction de distribution, l’exécution du reste du programme, soit cinq transformateurs, est suspendue à la résolution du problème rencontré par l’entreprise du fait des oppositions à l’installation des équipements par les propriétaires de terrains et des habitations riveraines.

En outre, fait savoir la même direction, un programme d’investissement d’une consistance de 150 km de réseau de moyenne et basse tensions est en phase de réalisation, dont 14 km ont été réalisés alors que le reste sera réceptionné avant la fin de l’année  en cours.

Par ailleurs, la même source rappelle que depuis le lancement du programme d’urgence, il a été réalisé des travaux de renforcement du réseau électrique à travers la wilaya par l’installation de 507 transformateurs électriques et la réalisation d’un réseau MT et BT d’une longueur de 1226 km.   

Les effets de ce programme a permis d’atteindre un taux de couverture en électricité oscillant autour de 99%, représentant une longueur totale du réseau électrique de 12180 km assurant une alimentation via 4 transformateurs principaux et une station mobile d’une capacité totale de Méga-volts.

Le principal handicap auquel est confrontée l’entreprise est celui inhérent à l’important montant des créances détenues sur sa clientèle ordinaire a dépassé le seuil de 60 milliards de cts, impactant lourdement son rythme d’activité, notamment en matière de réalisation de nouveaux investissements et l’amélioration de la qualité de service, est-il indiqué.  

Le phénomène des agressions des installations électriques et gazières, principalement au niveau du chef-lieu de wilaya, continue de sévir sur tous les réseaux où pas moins de 30 cas d’agressions ont été enregistrés en 2022 à travers les communes de la wilaya, suite aux travaux d’excavation menés par des entreprises publiques et privées, sans consultation des services techniques de la direction de distribution de l’électricité et du gaz.     

Autre phénomène dont l’organisme est victime, celui relatif au vol de 37 km de câbles qui lui a causé un important préjudice financier dont le coût nécessaire à sa réparation est évalué à 752 millions de cts, est-il noté.

Veuillez activer JavaScript dans votre navigateur pour remplir ce formulaire.

Cet article vous-a-t-il été utile?

Cet article vous-a-t-il été utile?
Nous sommes désolés. Qu’est-ce qui vous a déplu dans cet article ?
Indiquez ici ce qui pourrait nous aider a à améliorer cet article.
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email