-- -- -- / -- -- --
Nationale

Elections législatives : la précampagne bat son plein

Elections législatives : la précampagne bat son plein

Officiellement, c’est dimanche prochain que la campagne électorale débutera. Mais, on a l’impression qu’on est bien dedans depuis quelques semaines déjà.

Ces derniers jours, c’est une grande animation politique qui a été enregistrée avec la tenue de plusieurs meetings et autres rassemblements des partis en lice dans ces joutes électorales.

C’est l’occasion ou jamais pour affûter les armes, mobiliser ses militants et surtout tenter de convaincre. Après les premiers déboires organiques et les débats internes sur les choix des candidats et les batailles d’arrière garde lancées par certains cadres et autres milieux intéressés, la période qui précède la campagne est riche en faits politiques assez graves dont le principal trait aura été l’intrusion avec fracas de l’argent sale et de la « chkara ». 

L’affaire de la députée et membre du BP du FLN, accusée d’avoir fait du marchandage avec d’autres membres responsables du parti, a marqué les esprits et a surtout prouvé que non seulement les élections pouvaient être entachées d’irrégularité et de fraude, mais que le choix des potentiels députés à l’APN est sujet à débat, critiquable et loin de tout reproche.

Acheter un bon classement sur une liste « gagnante » est devenue une règle depuis déjà les législatives de 2012, même si on sait que dans les autres élections de 2002 et 2007, ainsi que dans les municipales, la pratique était courante, voire tolérée.

Ces débats sur la corruption politique ont entaché la campagne électorale comme jamais, en dépit des discours de retenue et d’éthique. Loin de convaincre l’opinion, il faudra certainement plus pour les grands partis politiques pour amener la moitié de l’électorat à venir aux isoloirs.

C’est d’ailleurs la hantise de l’abstention qui plane encore sur ces élections et met dans l’embarras les concepteurs des discours des partis politiques et leurs animateurs. Comment faire pour changer la donne ? Comment faire pour ne plus accabler ces élections ou justifier les choix ?

Des interrogations qui gênent les états-majors des partis, dont certains pensent qu’ils faudra revenir à l’idéologie et au militantisme pour amener les citoyens à voter pour une liste spécifique, alors que d’autres estiment qu’il est urgent de développer des discours politiques sur les menaces externes et les périls internes.

Des chefs de parti sont d’accord pour souligner le caractère ardu de la tâche, avec le contexte de la crise économique et les spirales de l’inflation.

Une conjoncture qui ne facilite guère la démarche de certains partis, qui détiennent des porte-feuilles au sein du cabinet gouvernemental, et qui souffrent du manque de crédibilité et de déficit en communication. Impossible de faire seulement confiance aux affiches, aux placards publicitaires, aux prospectus. Impossible également de faire confiance aux meetings, aux actions de proximité, aux rassemblements populaires, aux fameuses tranches audiovisuelles.

Connues pour être les moins aimées par l’électorat, nos législatives traînent encore les effets dévastateurs de la fraude depuis 1997, et ne semblent guère avoir « fabriqué » ou embelli une image de marque bien ternie.

Déjà, le statut de député en Algérie n’est guère ressenti comme une fonction politique et sociale, mais plutôt comme une occasion pour s’enrichir et assurer une belle ascension sociale, une rente sans apporter une « plus-value » ni à la société ni à l’Etat.

Batailler contre l’imaginaire populaire, c’est cela qui est demandé aux partis politiques et aux autres indépendants. Autant dire que cette campagne est « donquichottesque » dans son aspect le plus politique, celui de convaincre l’opinion publique et l’électorat à venir aux bureaux de vote.

C’est sans doute cela qui fait dire à certains acteurs politiques que la campagne électorale qui commencera dans quelques jours est un vrai défi et un enjeu qu’il faudra assumer et réussir pleinement.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email