-- -- -- / -- -- --
Nationale

El Islah favorable à son élargissement aux questions politiques

El Islah favorable à son élargissement aux questions politiques

Le mouvement islamiste El Islah se dit favorable à l’initiative du Premier ministre de tenir une conférence nationale à l’automne prochain. A l’issue d’une réunion de son bureau national hier, le parti a confirmé sa disponibilité « pleine et entière « pour le dialogue social que préconise le gouvernement.

Le Premier ministre Tebboune avait lancé, dans son plan d’action présenté en juin dernier à l’APN, cette initiative de dialogue social qui devrait regrouper les partis politiques, les syndicats, les associations, ainsi que les élites universitaires et académiques.

Il s’agira, a-t-il expliqué, d’une conférence sur les enjeux économiques du pays face à la crise et les périls qui pèsent sur l’avenir de nos équilibres sociaux, ainsi que sur les perspectives et les démarches à préconiser pour y faire face. Tebboune devrait encore attendre le quitus du président Bouteflika pour s’engager dans les préparatifs de cette conférence qui devrait avoir lieu juste après la tenue de la tripartite, le 23 septembre prochain.

Le président d’El Islah, Filali Ghouini, a fait une déclaration à la presse à l’issue de la réunion de son bureau national, pour annoncer la disponibilité et l’adhésion de sa formation à cette démarche.

Il a estimé qu’il s’agit, à travers ce dialogue, d’un « moyen civilisé pour examiner les problèmes du pays », mais qu’il souhaiterait que ce dialogue soit élargi aux questions politiques « avec des vrais acteurs politiques et sociaux ».

Une option que d’autres formations politiques avaient suggérée au gouvernement, comme l’a fait déjà le MSP, qui pense qu’on ne peut examiner l’avenir du pays en « ignorant » les questions politiques, telles que les conditions dans l’organisation « transparente » et démocratique des élections, le respect des libertés collectives.

D’autres formations politiques avaient revendiqué l’introduction du dossier de la lutte contre la corruption et l’évasion fiscale dans le débat sur le dialogue social, en lui endossant un cachet politique.

D’autre part, El islah se dit prêt pour les élections locales de novembre prochain. Ghouini annonce « une participation très forte à travers les 48 wilayas ». S’agissant des candidats, il dira que les « portes du parti sont ouvertes « pour tous ceux qui ont une « compétence, une relation de proximité et permanentes avec les citoyens « .

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email