-- -- -- / -- -- --
Nationale

Education nationale: Vers le report des examens officiels à septembre

Education nationale: Vers le report des examens officiels à septembre

La fermeture de tous les établissements scolaires, annoncée la semaine passée jusqu’au 5 avril, risque de se prolonger en fonction de l’évolution de l’épidémie de coronavirus. Le ministère de l’Education nationale a mis en œuvre trois plans (A B et C), afin d’éviter le spectre de l’année blanche.

Si l’idée du report des examens du bac, du BEM et de la 5e pour le mois de septembre reste privilégiée, en fonction de l’évolution de l’épidémie de coronavirus, le ministère de l’éducation nationale a mis sur la table trois scénarios afin de faire face aussi à cette situation exceptionnelle que connaissent différents secteurs à cause du Covid-19.

Des propositions qui devraient d’abord être soumises au président de la République pour trancher. Toutefois, les parents d’élèves qui affichent leurs inquiétudes quant à une éventuelle année blanche, espèrent que leurs enfants pourront retrouver le chemin de l’école le plus vite possible, notamment que l’Algérie est passé au stade 3 de l’épidémie. Selon une source du ministère, rapportée par un site électronique, le plan « A » consiste à mettre en place toutes les mesures adéquates pour accueillir les élèves le 5 avril prochain, date de la rentrée après les vacances du printemps bien entendu les autorités du pays parviennent à endiguer le virus. Le ministère fera appel au plan « B », si l’épidémie n’a pas été contenue.

Ce plan prévoit une reprise des cours le 16 avril tout en se contenant des leçons dispensées pendant les 1er et 2e trimestres et de quelques leçons avant de procéder aux devoirs et aux évaluations à tous les niveaux excepté les classes d’examen. 1Si la situation pandémique s’aggrave davantage et demeure incontrôlable, un plan « C » s’impose. Il prévoit l’annulation définitive du troisième trimestre et la comptabilisation des résultats des deux premiers trimestres tout en maintenant les examens officiels « la 5e », « le BEM » et « le bac » dont les dates fixées initialement pourraient être reportées ou décalées au mois de septembre.

Plusieurs syndicats du secteur de l’éducation et des associations des parents d’élèves sont pour le report des examens de fin d’année au cas ou la situation pandémique persiste. Contacté par nos soins, le syndicaliste Nabil Ferguenis estime que la situation actuelle stressante impose le report des examens 《 On ne peut pas aller aux examens de fin d’année avec cette panique et cette psychose. Niles élèves ni les enseignants sont en mesure de se concentrer afin d’affronter ces examens》, a indiqué le syndicaliste, espérant le retour à la vie normale le plus vite possible pour permettre aux élèves de poursuivre leurs cours. Pour le secrétaire général du Snapest, Mziane Meriane cette mesure est envisageable, mais cela doit passer par coordination avec l’enseignement supérieur, notamment concernant les inscriptions universitaires.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email