-- -- -- / -- -- --
Nationale

Education : Les syndicats satisfaits

Education : Les syndicats satisfaits

Dans une ultime tentative de remettre de l’ordre dans son secteur, la ministre de l’Education nationale, Nouria Benghebrit a réunit hier les différents syndicats. À quelques jours de la rentrée scolaire, la ministre de l’Education tente de jouer la carte de l’apaisement afin d’empêcher une éventuelle perturbation du secteur.

Benghebrit a invité ses partenaires sociaux à de nouvelles discussions sur les préparatifs de la rentrée scolaire 2015-2016, mais aussi à la mise en application des engagements du département ministériel concernant leurs revendications.

Un point essentiel de la plateforme des revendications des syndicats a été satisfait, selon les syndicats présents à la rencontre.
En effet, la ministre a donné son accord concernant l’organisation prochaine de l’examen professionnel pour la promotion des 45 000 enseignants et professeurs répartis sur les trois paliers.

La rencontre a été sanctionnée par la décision d’octroi de la prime de l’indemnité d’expérience pédagogique aux intendants du secteur. 
Une autre décision a été prise lors de la rencontre, celle des corps communs qui sont revenus sur leur décision de recourir à une grève dès la rentrée scolaire.

Joint hier par téléphone, Nouar Larbi, coordinateur national du Conseil national autonome des professeurs de l’enseignement secondaire et technique (Cnapest), a fait savoir que la rencontre d’hier était intervenue à la suite d’un accord entre les syndicats et la tutelle.
Affichant sa satisfaction, le syndicaliste a par ailleurs applaudi la décision de la ministre d’organiser l’examen professionnel tant attendu par les syndicats, concernant la promotion des 45 000 enseignants et professeurs répartis sur les trois paliers.

Optimisme prudent chez Nouar Larbi qui souhaite que la ministre tienne ses promesses pour éviter une nouvelle grogne dans le secteur.
Pour le coordinateur du Cnapest la grève n’est pas à l’ordre du jour ; il annonce que des rencontres bilatérales vont être organisées à partir du mois d’octobre.

Regrettant que la rencontre d’hier n’était pas une rencontre bilatérale, le Conseil des lycées d’Algérie a, de son côté, applaudi l’initiative de la ministre.

Le CLA regrette que tous les points n’aient pas été pris en charge, mais espère que d’autres rencontres seront organisées. Ces séries de rencontres entre les syndicats de l’éducation et la ministre de tutelle, qui ont débuté hier et se poursuivront jusqu’à la fin du mois, sont une occasion pour le département de l’éducation de rappeler à ses partenaires sociaux l’importance de la stabilité du secteur pour la concrétisation des revendications des travailleurs, et ce, à moins d’une semaine de la rentrée scolaire.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email