-- -- -- / -- -- --
Nationale

Education: Les retards dans les cours estimés à 13 jours

Education: Les retards dans les cours estimés à 13 jours

Les retards cumulés dans les cours, causés certainement par les grèves répétitives ayant secoué le secteur de l’éducation nationale depuis le début du 2e trimestre, constituent un problème préoccupant pour les parents et les responsables du secteur.
Une situation inquiétante qui a suscité l’intervention du ministre de l’Education nationale, Abdelhakim Belabed, qui a donné des instructions fermes aux inspecteurs de faire le point sur les retards dans les cours des élèves des classes d’examens, estimés à 13 jours, selon les rapports préliminaires publiés par les directions de l’éducation.
Il est à souligner que ces rapports ont mis en avant les disparités enregistrées dans différents établissements scolaires concernant l’état d’avancement des cours. D’où l’impératif d’inciter inspecteurs et directeurs d’établissement scolaire à réfléchir sur les méthodes efficaces pour rattraper tous les cours perdus, notamment pour les élèves des classes d’examens. Ainsi, le ministère de l’Éducation nationale a donné des instructions pour le rattrapage des cours, d’autant que les examens de fin d’année, notamment le BEM et le baccalauréat, sont prévus d’ici à un mois et demi. Dans ce contexte, le ministère tient à rassurer les élèves quant aux programmes scolaires qui seront finalisés à temps. Il sera question de mettre en place toutes les dispositions pédagogiques et organisationnelles pour que l’apprentissage se fasse d’une manière « normale ».
Les élèves des classes d’examen, essentiellement les classes terminales, pourront aussi, grâce à ces mécanismes, passer leur baccalauréat « en pleine aisance ». Il convient de noter que l’inspecteur général de la pédagogie au ministère de l’Education nationale a relevé un retard dans l’avancement des programmes scolaires de la quatrième année moyenne et de la troisième année secondaire. Ainsi un appel a été lancé par l’inspection générale aux inspecteurs des enseignements moyen et secondaire afin d’assurer le suivi des programmes scolaires. Il est question également d’établir une liste des établissements ayant enregistré un retard dans les cours avant la fin du troisième trimestre. L’inspection générale exige aussi qu’elle soit dotée par les inspections de wilaya d’un rapport d’inspection au niveau des CEM et lycées concernés par ce problème, rapporte la même source.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email