Education  : Les intendants en grève du 4 au 8 décembre – Le Jeune Indépendant
-- -- -- / -- -- --
Nationale

Education  : Les intendants en grève du 4 au 8 décembre

Education  :  Les intendants en grève du 4 au 8 décembre

Les fonctionnaires des services économiques du secteur de l’éducation reviennent à la charge et annoncent un mouvement de grève du 4 au 8 décembre prochain, et ce pour des revendications socioprofessionnelles.  

L’assemblée générale du Conseil national du syndicat autonome des travailleurs des services économiques du secteur de l’éducation, qui s’est réuni les 18 et 19 novembre à Blida, a annoncé l’organisation d’une semaine de grève non renouvelable, du 4 au 8 décembre, justifiant cette décision par l’échec du dialogue avec le ministère de l’Education nationale autour du statut particulier des travailleurs du secteur.  

Dans un communiqué rendu public, le syndicat estime que le projet de loi portant sur le statut particulier des travailleurs n’est toujours pas à la hauteur des aspirations de la base, d’autant plus, dit-il, que le ministre Belabed avait assuré précédemment qu’il veillerait à ce que ce projet de loi réponde aux revendications soulevées par toutes les catégories de travailleurs. 

Les membres du Conseil national ont, par ailleurs, décidé de continuer à organiser les rassemblements et les sit-in devant les directions de l’éducation de wilaya tous les mardis, en plus de poursuivre le boycott de l’envoi des chèques et situations financières à la direction de l’éducation et au Trésor public, tout en préparant le processus de collecte et de restitution des agréments avant de les déposer auprès du secrétaire général du syndicat, et ce dans un premier temps. 

Les membres du Conseil national ont convenu d’organiser des rassemblements régionaux à partir du mardi 6 décembre 2022, à partir de la région sud dans les deux wilayas d’El-Oued et Adrar, en plus de la région ouest représentée par la wilaya de Relizane, et celle du centre devant la direction de l’éducation de la wilaya de Bouira, et enfin à l’est devant le siège de la direction de l’éducation de la wilaya de Constantine. Il sera également question d’organiser un deuxième rassemblement national devant le siège de la direction de l’éducation de la wilaya de Boumerdès le 14 décembre, avec recours à une grève nationale ouverte en cas de non-satisfaction des revendications du syndicat, qualifiées de « légitimes ». 

Le Conseil national du syndicat a tenu à souligner que concernant son choix d’opter pour des mouvements de protestation n’est pas un objectif, car il souligne qu’il s’agit d’un moyen qui leur est imposé pour faire valoir leurs revendications. 

Pour rappel, les travailleurs des services économiques ne sont pas à leur première action de contestation. Le syndicat appelle à l’accélération de la délivrance d’une licence pour le grade d’assistant et d’assistant principal des services économiques, afin de leur permettre de participer aux concours professionnels de promotion au grade d’intendant adjoint. Il revendique également la promotion des intendants adjoints chargés de la gestion au grade d’intendant ainsi que la révision des statuts particuliers pour tous les travailleurs du secteur de l’éducation nationale, et ce de manière équitable.  

Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email