-- -- -- / -- -- --
Sports

Echos des Jeux Olympiques de Rio de Janeiro

Echos des Jeux Olympiques de Rio de Janeiro

Boxe : Le premier adversaire de Chouaib Bouloudinats (91kg) en huitième de finale prévu lundi est une vielle connaissance pour le pugiliste algérien. Il s’agit du Mauricien Saint Pierre Kennedy qui avait affronté Bouloudinat lors du tournoi africain de qualification aux Jeux Olympiques disputé à Yaoundé.

La finale du tournoi qui a opposé les deux boxeurs est finalement revenue au Mauricien, mais il faut dire que les deux boxeurs étaient déjà assurés de la qualification pou Rio, contrairement à cette fois, ou les antagonistes vont s’affronter pour une place en quart de finale.

Aggoune : L’ancien entraineur de la sélection algérienne de boxe Azzedine Aggoune a prolongé avec la fédération jordanienne de boxe son contrat de quatre ans jusqu’aux Jeux Olympiques de Tokyo. Mon contrat d’un an arrive à expiration, je voulais rentrer au pays mais les responsables de la Fédération jordanienne m’ont proposé un contrat de cycle olympique que j’ai prolongé avant notre déplacement à Rio de Janeiro », a indiqué Aggoune à l’APS . Le technicien algérien a réussi à qualifier deux boxeurs jordaniens aux Jeux de Rio de Janeiro, une premier historique pour la boxe dans ce pays.

Gabon : La délégation gabonaise participante aux Jeux Olympiques de Rio de Janeiro compte dans ses rangs une judokate d’origine algérienne qui va tirer sous les couleurs gabonaises. Il s’agit de l’athlète Myrieme Mazouz, une ancienne coéquipière de Kaoutar Oualal dans les petites catégories.

Rencontrée dans la zone internationale du Village olympique, Myrieme , née au Gabon et détentrice de trois nationalités, algérienne, gabonaise et canadienne, espère réussir le meilleur résultat possible. Elle bénéficiera des encouragements de ses parents qui ont effectue le déplacement à Rio.

Luttes :

Les trois lutteurs algériens qualifiés pour les Jeux Olympiques 2016 sont arrivés dimanche matin à Rio de Janeiro après un stage de 35 jours au Colorado. Ils sont effectué un stage très bénéfique dans des installations de grande qualité en prévision du rendez-vous brésilien. A Rio, la lutte algérienne sera représentée par les athlètes : Benaissa Tarek Aziz (-66 kg), Boudjemline Adem (-85 kg) et Haloui Hamza (-98 kg ).

Mohamed Ali :

Les boxeurs de l’équipe des USA comptent sur la mémoire du légendaire poids lourd Mohamed Ali pour trouver la force d’aller chercher les médailles d’or à Rio.

Mohamed Ali, « The Greatest » décédé le 3 juin dernier à l’âge de 74 ans après un long combat contre la maladie de Parkinson, s’était révélé au monde lors des JO de Rome en 1960, en gagnant à 18 ans, la médaille d’or des poids « mi-lourds » alors qu’il était quasiment inconnu. Bien qu’il n’y ait pas de poids lourd dans les rangs de l’équipe américaine à Rio, les huit pugilistes dont deux femmes) qui vont monter sur le ring , auront tous le boxeur légendaire à l’esprit 

Aviron 

Les régates olympiques d’aviron de dimanche ont été annulées à cause du vent violent soufflant sur Rio, après avoir été reportées à plusieurs reprises, a annoncé la Fédération internationale (Fisa). Il n’y aura pas de courses aujourd’hui, elles ont été annulées pour aujourd’hui. Un nouveau programme suivra », a posté la Fisa sur Twitter.

Les Algériens Sid Ali Boudina (Skiff messieurs individuel) et Amina Rouba (Skiff dames individuel) devaient disputer les repêchages, qualificatifs aux quarts de finale prévus mardi. 
Cette décision, au deuxième jour de compétition, intervient alors que les rameurs se sont plaints la veille des conditions de navigation, les eaux étant déjà très agitées. Un bateau serbe s’était d’ailleurs retourné samedi.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email