-- -- -- / -- -- --
Nationale

E-paiement en Algérie : 5 000 transactions effectuées depuis octobre

E-paiement en Algérie : 5 000 transactions effectuées depuis octobre

Depuis l’introduction du processus d’e-paiement le 4 octobre dernier, 5 000 transactions ont été enregistrées, a indiqué hier Moubtassem Boudiaf, ministre délégué chargé de l’Economie numérique et de la Modernisation des systèmes financiers.

Ces transactions ont été effectuées après la distribution d’environ 930 000 mots de passe aux détenteurs de ce type de carte, a souligné Moubtassem Boudiaf, lors de son passage hier sur les ondes de la Chaîne III de la radio algérienne.

Le responsable relève, par ailleurs, quelques retards dans la distribution des mots de passe. Il précise, d’autre part, que ce moyen de paiement ne concerne que le règlement des factures de consommation d’eau.

La prochaine étape, après signature d’un accord avec la Sonelgaz, devra porter sur le règlement à l’échelle nationale des factures d’électricité et de gaz, ce qui devrait, dit-il, se concrétiser avant la fin 2017.

L’invité de la radio se dit cependant optimiste quant à la réussite de cette démarche, qui s’inscrit dans la modernisation du système financier et bancaire.

Selon le ministre délégué chargé de l’Economie numérique, il y a lieu de sensibiliser davantage le grand public pour qu’il fasse usage de ce nouveau système de paiement, considérant que c’est celui-ci qui pourra contribuer à générer des transactions et à accélérer « l’appropriation » de la monétique en Algérie.

Moubtassem Boudiaf a également évoqué la télédéclaration fiscale. Il a à ce propos expliqué qu’il s’agit d’un nouveau mode de paiement, inauguré en direction des grandes entreprises économiques, à l’effet de leur permettre de faire leur déclaration d’impôts et de s’en acquitter mensuellement par Internet.

Pour ce qui est de l’introduction du mobile-paiement, permettant de solder ses achats par l’entremise d’un téléphone portable, il signale qu’il s’agit là d’un moyen complémentaire au paiement par carte bancaire, « qui concerne des parts de marché complémentaires ».

Ce moyen de règlement devrait, indique-t-il, être opérationnel avant la fin de l’année 2018. Evoquant la loi sur le e-commerce, qui n’est toujours pas adoptée, le ministre fait savoir qu’elle devrait être présentée au gouvernement ce mois-ci par le ministère des Technologies de l’information et de la communication, et ce avant d’être envoyée, pour adoption, aux deux Chambres.

Il convient de rappeler que pour utiliser ce mode de paiement, il faut savoir utiliser sa carte bancaire et connaître les démarches à suivre. Pour pouvoir payer en ligne, il suffit d’indiquer le numéro de carte de banque et sa date d’expiration.

Cela est possible grâce à la signature et au certificat électroniques. Les transactions, quant à elles, se font très souvent entre une banque et un service de paiement spécialisé (PSP) via des moyens de paiement.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email