-- -- -- / -- -- --
Nationale

Drogues, assasinants, saisies : Les dernières heures avant le nouvel an

Drogues, assasinants, saisies : Les dernières heures avant le nouvel an

Les dernières heures qui ont précédé l’année 2015 ont été mouvementées pour les gendarmes des 48 groupements. Les hommes en vert ont exécuté plusieurs opérations qui se sont soldées par des interpellations et des saisies de cannabis.

Des crimes ont été également enregistrés, tandis que les accidents de la route ont engendré 16 morts en 48 heures.

Les gendarmes de la section de recherches de Boumerdès ont arrêté trois personnes, dont deux repris de justice, pour détention, consommation et commercialisation de stupéfiants et de psychotropes. Elles ont été placées sous mandat de dépôt. L’arrestation des trois présumés trafiquants de drogue a eu lieu la veille du nouvel an, après que les gendarmes ont reçu des informations sur le réseau.

Agissant sur la base de ces renseignements, les gendarmes de la dite unité ont interpellé au centre-ville de Corso les mis en cause en possession de 62 comprimés de psychotropes, de 21 grammes de kif traité et de la somme de 86 000 DA représentant le revenu de la vente de ces substances. Un quatrième complice résidant à Alger demeure recherché, a indiqué la Gendarmerie nationale. Toujours à Corso, cette fois dans une autre opération, les gendarmes ont découvert 30 kg de cannabis abandonnés.

Agissant sur renseignements, les gendarmes de la brigade de Corso ont récupéré le sac en plastique renfermant 30 kilos de kif traité. Il s’agit, d’après les premières conclusions de l’enquête, d’une quantité de kif qui aurait été rejetée par les vagues à la plage Kadouari, commune de Corso. L’enquête est en cours. 

Par ailleurs, la traque aux produits prohibés a été mise en veille durant les deux derniers jours précédant le nouvel an, surtout avec la célébration du Mawlid Ennaboui Echarif où, comme à l’accoutumée, beaucoup de personnes installent des tables remplies de pétards pour les vendre. Les services de sécurité mettent en place, comme de coutume chaque année et lors de ce genre d’évènement religieux, un dispositif spécial pour pourchasser les vendeurs de pétards.

C’est le cas à Sétif où les gendarmes ont mené, la veille du nouvel an, un vaste contrôle sur les routes dans le but d’intercepter des camions transportant des milliers de pétards. Lors d’un service sur l’autoroute Est-Ouest, les gendarmes de la brigade d’Ouled-Sabor ont interpellé, le 31 décembre passé, dans la commune d’Aïn-Arnat, un jeune conducteur de véhicule qui transportait 1 765 pétards.

Ce dernier a vu sa marchandise saisie. Par ailleurs, dans une opération similaire, les gendarmes de la section de sécurité et d’intervention du groupement territorial ont interpellé, lors d’une patrouille sur la route, dans la commune d’El-Eulma, quatre personnes qui voyageaient à bord d’un autocar d’El-Eulma vers Chelghoum-Laïd (Mila), en possession de 7 896 pétards.

Une enquête a été ouverte par les gendarmes de la brigade d’El-Eulma. En outre, lors d’un service de police de la route, les gendarmes de la brigade d’Aïn-Trig ont interpellé deux personnes à bord d’un véhicule léger en possession de 4 946 pétards.

Une enquête est ouverte par les gendarmes de la brigade d’Aïn-Trig. La chasse aux pétards s’est allongée à travers tout le pays. Cette fois c’est à Médéa que les gendarmes ont intercepté d’autres véhicules transportant des pétards.

Lors d’un point de contrôle sur la route reliant Berrouaghia à Sidi-Naâmane, dans la commune de Berrouaghia, les gendarmes de la section de sécurité et d’intervention du groupement territorial ont interpellé deux personnes qui transportaient à bord d’un véhicule léger 7 364 pétards et 120 boîtes de fumigènes. Une enquête est ouverte par les gendarmes de la brigade de Berrouaghia.

Par ailleurs, sur la RN.01, entre Ksar-El-Boukhari et Médéa, à la sortie nord de la commune de Ksar-El-Boukhari, les gendarmes de la section de sécurité et d’intervention du groupement territorial ont interpellé une personne qui transportait à bord d’un véhicule léger 3 020 pétards.

Une enquête est ouverte par la brigade de Ksar-El-Boukhari. D’autre part, les gendarmes de la brigade de Berrahal ont présenté devant le procureur de la République près le tribunal local une personne, pour détention et commercialisation de psychotropes et port d’arme prohibée. Elle a été placée sous mandat de dépôt.

Les gendarmes de la section de sécurité et d’intervention du groupement territorial ont interpellé le mis en cause dans une forêt située à la sortie ouest de la localité, en possession de 33 comprimés de psychotropes, d’un couteau et de la somme de 3 500 DA représentant le revenu de vente de cette substance.

Saisies record de boissons alcoolisées durant la fête du nouvel an

Sur un autre plan, et dans le cadre de la lutte contre le commerce illégal de boissons alcoolisées, les gendarmes de M’sila, en opération le jour du nouvel an, ont intercepté une grande quantité de bière transportée par un jeune chauffeur.

L’opération a eu lieu lors d’un contrôle sur la RN 70 reliant M’Sila à Batna. Les gendarmes de la section de sécurité et d’intervention du groupement ont interpellé à l’entrée est de la localité de Zarzour un jeune automobiliste qui transportait, à bord d’une camionnette, 2 760 bouteilles de boissons alcoolisées de différentes marques, sans facture.

Une enquête est ouverte par les gendarmes de la brigade territoriale de Zarzour. Toujours dans le cadre de la lutte contre toutes formes de trafic, les gendarmes ont intensifié les contrôles, durant la fête du nouvel an, visant les transporteurs frauduleux de boissons alcoolisées.

Agissant sur renseignements et en vertu d’un mandat de perquisition, les gendarmes de la brigade de Drean, renforcés par ceux de la section de sécurité et d’intervention du groupement territorial, ont interpellé une personne et saisi dans son domicile sis au village Aïn Aalam, commune de Drean, 1 242 bouteilles de boissons alcoolisées de différentes marques, destinées à la vente clandestine.

Auditionné, le mis en cause a déclaré avoir acquis cette marchandise auprès d’un dépositaire à Annaba.
Oum El-Bouaghi, agissant sur renseignements et en vertu d’un mandat de perquisition, les gendarmes de la brigade d’Aïn-M’lila ont récupéré dans un local appartenant à une personne (en fuite), à la cité des 600-Logements, commune d’Aïn-M’lila, 1 128 bouteilles de boissons alcoolisées, destinées à la vente clandestine. Une enquête est ouverte.

L’arrestation d’immigrants clandestins bat son plein

Les gendarmes de la brigade de Mekmen-Ben-Amar ont présenté devant le procureur de la République près le tribunal de Mecheria un Marocain interpellé à 18h30, lors d’un point de contrôle sur la route, pour immigration clandestine. Il a été placé sous mandat de dépôt.

A Oran, les gendarmes n’ont pas chômé. Les éléments de la section de recherches ont présenté devant le procureur de la République près le tribunal local un Malien, un Nigérien et un Congolais, interpellés à 16 heures lors d’une patrouille dans la commune d’Oran, pour immigration clandestine. Ils ont été placés sous mandat de dépôt.

A Tlemcen, les gendarmes de la section de recherches ont présenté devant le procureur de la République près le tribunal de Remchi un Marocain interpellé à la gare routière de Hennaya, pour immigration clandestine. Il a été placé sous mandat de dépôt.
Découverte d’un cadavre et des enfants brûlés suite à une fuite de gaz

Suite à une fuite de gaz butane, un incendie s’est déclaré dans la cuisine du domicile d’un citoyen à la cité Reziti, commune de Hammam-N’Bails, occasionnant des brûlures à des degrés divers à son épouse et à ses deux enfants âgés de 4 et 7 ans et des dégâts à l’ameublement s’y trouvant. Le feu a été circonscrit une demi-heure plus tard et les victimes ont été évacuées sur l’hôpital de Bouchegouf. Une enquête est ouverte par la brigade de Gendarmerie nationale de Hammam-N’Bails.

Dans la wilaya de Khenchela, les gendarmes ont découvert le cadavre du nommé T. A. âgé de 22 ans, présentant des brûlures sur l’ensemble des membres. La découverte a eu lieu dans la commune de Babar. La dépouille mortelle a été déposée à la morgue de l’hôpital de Chechar. La brigade de Gendarmerie nationale de Babar a ouvert une enquête.

16 morts dont un Tunisien durant le réveillon

Durant les journées des 31/12/2014 et 1er/01/2015, 32 accidents de la circulation routière (12 mortels et 21corporels) ont été constatés par les unités de la Gendarmerie nationale dans 22 wilayas du pays.
Ils ont engendré le décès de 16 personnes dont un ressortissant tunisien, des blessures à 81 autres dont 3 ressortissants tunisiens et des dégâts matériels importants à 49 moyens de locomotion impliqués.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email