-- -- -- / -- -- --
Nationale

Drogue, faux billets : Dix trafiquants africains arrêtés à Dar El Beïda

Drogue, faux billets : Dix trafiquants africains arrêtés à Dar El Beïda

La section de recherches de la Gendarmerie nationale d’Alger a démantelé un réseau africain de trafic de drogue et de faux et usage de faux suite à une enquête lancée il y a quelques jours, touchant outre la capitale, plusieurs wilayas limitrophes.

Dix trafiquants présumés de drogue et de faux billets de banque, issus de plusieurs nationalités africaines, ont été arrêtés en fin de semaine dernière, dans le cadre d’une enquête ouverte par la section de recherches de la Gendarmerie d’Alger ciblant un réseau de trafic en activité à Alger et dans les wilayas limitrophes, a annoncé hier le Groupement de la Gendarmerie nationale d’Alger. Selon un communiqué de cette dernière, parmi les dix trafiquants africains se trouve une femme.

Ces derniers ont sévi pendant longtemps dans le trafic de drogue en tous genres, mais également dans le trafic de faux billets de banque et de documents officiels.

C’est à la suite de l’exploitation de plusieurs renseignements faisant état de l’activité douteuse de plusieurs ressortissants africains au niveau de Dar El Beida, à Alger, que les gendarmes ont pu localiser, identifier et arrêter dix trafiquants présumés de plusieurs origines africaines, dont une femme.

Ces derniers sont de véritables professionnels dans le trafic de documents officiels et administratifs, notamment de faux passeports, de faux billets en monnaie nationale et dans le trafic de drogue en tous genres. Au cours de l’enquête, les gendarmes ont pu localiser le lieu de l’activité du réseau. C’est à Dar El Beida, dans une villa luxueuse.

La bande de malfaiteurs l’avait louée pour en faire un véritable lieu de fabrication de faux passeports et de faux billets de banque et un lieu où des quantités considérables de drogues sont soigneusement découpées en petits morceaux pour être, par la suite, vendues selon les commandes des clients.

Après quelques jours de surveillance de la villa, les gendarmes y ont exécuté une perquisition, ce qui a conduit à l’arrestation de tous les membres du réseau et à la saisie d’une quantité considérable de plusieurs sortes de drogue (traitée et non traitée) ainsi que d’un important matériel utilisé par la bande pour falsifier des documents officiels et administratifs.

La perquisition menée par la Section de recherches a permis aussi de découvrir neuf passeports, des cartes d’identité et plusieurs permis de conduire internationaux, tous avérés falsifiés suite à l’expertise de l’Institut national de criminologie et de criminalistique (INCC) de Bouchaoui, selon la Gendarmerie d’Alger.

Ce n’est pas tout puisque les gendarmes ont également saisi un coffre-fort contenant plusieurs liasses de papier, des poudres et des bouteilles contenant des liquides, tous utilisés dans la fabrication des faux billets en monnaie nationale.

C’est d’ailleurs avec ces faux billets que de nombreux citoyens ont été victimes d’escroquerie suite à des transactions commerciales avec les dix ressortissants africains.

trafiquants présumés seront présentés devant le tribunal de compétence territoriale pour création d’une bande de malfaiteurs, fraude, faux et usage de faux, trafic et consommation de drogue, trafic de faux billets de banque et immigration clandestine, a conclu le communiqué de la Gendarmerie d’Alger.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email