Draâ Ben Khedda : La ville envahie par les eaux – Le Jeune Indépendant
-- -- -- / -- -- --
Nationale

Draâ Ben Khedda : La ville envahie par les eaux

Draâ Ben Khedda : La ville envahie par les eaux

Comme c’est de coutume, à la moindre averse de pluie, la ville de Draâ Ben Khedda est envahie par les eaux. Les dernières précipitations ont inondé la plupart des quartiers de la ville et les routes carrossables.

Cette situation ayant causé quelques désagréments aussi bien aux piétons qu’aux automobilistes est due premièrement à la morphologie de la ville, laquelle est édifiée sur un terrain plat. La seconde raison est l’absence des travaux d’ingénierie devant permettre l’inclinaison des parties où stagnent les eaux pour leur permettre l’écoulement vers les avaloirs. Il n’est pas moins vrai, hélas, que même les routes et chemins en pente deviennent lors des temps pluvieux des ruisseaux.

La raison est l’absence de canaux le long du bas des trottoirs, les bordures devant être plus basses que la route ou le chemin carrossable pour permettre l’écoulement des eaux sur leur lit naturel, hors de la chaussée carrossable. 

L’autre élément rendant possible l’inondation est l’absence des opérations de drainage des eaux en stagnation. Ainsi, la partie mitoyenne du marché des fruits et légumes a ressemblé, jeudi, en milieu d’après-midi, à un véritable lac. Voitures et camions n’ont pu y circuler.

Veuillez activer JavaScript dans votre navigateur pour remplir ce formulaire.

Cet article vous-a-t-il été utile ?

Cet article vous-a-t-il été utile?
Nous sommes désolés. Qu’est-ce qui vous a déplu dans cet article ?
Indiquez ici ce qui pourrait nous aider a à améliorer cet article.
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email