-- -- -- / -- -- --
Nationale

Douze femmes honorées par Grine

Douze femmes honorées par Grine

Le ministre de la Communication Hamid Grine a honoré douze femmes algériennes, issues de différents horizons socioprofessionnels au service de l’Algérie.

Les femmes méritantes ont été distinguées lors d’une cérémonie officielle à la résidence El-Mithak, dans le cadre des célébrations de la Journée du 08 mars de la femme.

 Parmi les femmes distinguées par Grine figure, Rahma Imanène, 90 ans, la fille de Cheikh Amoud Ibn El-Mokhtar, une légende de la résistance touareg contre le colonisateur français de 1848 à 1928.

La moudjahida qui a rejoint dès 20 ans les rangs du Front de libération nationale (FLN), Louisa Ighilahriz a eu droit, à son tour, à un hommage appuyé et reçu sa distinction des mains de la ministre de la Poste, des Technologies de l’Information et la Communication, Houda-Imane Feraoun.

En février dernier, Louisette Ighilahriz a été désignée membre du Conseil de la Nation par le président de la République, Abdelaziz Bouteflika, parmi le tiers présidentiel.

La célèbre chanteuse, Salwa, de son vrai nom Fatima Lemiti, a été distinguée pour son talent entretenu de longues décennies et ayant fait d’elle unes des voix éternelles du patrimoine musical algérois, au bonheur de ses nombreux fans. oujours dans le domaine musical, celle qui fût prénommée la diva de la chanson kabyle, Nouara, de son vrai nom Zahia Hamizi, a été honorée pour son authenticité. 

Représentant la corporation journalistique, l’ancienne directrice d’El-Moudjahid et précédemment d’Horizons, Naâma Abbas, a été à son tour honorée tout comme sa consœur de la radio nationale (chaîne 3), Meriem Abdou distinguée pour son émission hebdomadaire « L’histoire en marche », sur les ondes depuis 16 ans.

Une autre journaliste, Fatma-Zohra Benferdjallah, exerçant à l’Etablissement national de télévision (ENTV), a été distinguée pour son courage, alors que Nedjma Maazouz, assistante du ministre de la Communication, l’a été pour son dévouement.

Les mêmes distinctions sont revenues à Atika El Mameri pour son combat à la tête de la Fédération des associations des handicapés moteurs (FAHM) et à la directrice du Centre de recherche scientifique et technique sur les régions arides (RSTRA) de Biskra, Fattoum Lakhdari, au Dr Halima Benbouza directrice du Centre de recherche en biotechnologie de Constantine ainsi qu’au Professeur Messaoud Zitouni, éminent chirurgien et membre du Conseil de la nation, par ailleurs désigné par le président de la République, Abdelaziz Bouteflika, pour assurer le suivi et la mise en œuvre du Plan anti-cancer et le Dr Abderrahmane Hadj-Salah a été, ancien doyen de l’Académie algérienne de la langue arabe. 

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email