-- -- -- / -- -- --
Nationale

Douze cas de COVID-19 confirmés en Algérie

Douze cas de COVID-19 confirmés en Algérie

Le COVID-19 se propage d’une manière préoccupante. L’inquiétude d’une propagation devient réelle chez la population depuis quelques jours.

C’est ainsi que quatre nouveaux cas de Coronavirus (Covid-19) ont été confirmés ce mercredi en Algérie, portant à douze le nombre de personnes infectées par le virus dans le pays.
L’information a été confirmée par le ministère de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière.

Ces nouveaux cas « ont été enregistrés dans la même famille pour atteindre un total de douze (12) confirmés », indique le ministère dans un communiqué, précisant que « l’enquête épidémiologique se poursuit pour retrouver et identifier toutes les personnes qui étaient en contact avec le ressortissant algérien et sa fille, tous deux résidant en France ».

Le dispositif de surveillance et d’alerte mis en place et renforcé régulièrement pour répondre à l’évolution de la situation épidémiologique du coronavirus a permis de retracer le parcours d’un Algérien de 83 ans et de sa fille résidant en France, ayant séjourné en Algérie du 14 au 21 février 2020 dans leur famille à Blida, et qui ont été confirmés positifs au coronavirus après leur retour en France, le 21 février.
« Le ministère de la Santé affirme que le dispositif de veille et d’alerte mis en place demeure en vigueur et la mobilisation des équipes de santé reste à son plus haut niveau », conclut le communiqué.

Par ailleurs, le ministère a précisé que ces trois nouveaux cas avaient été testés positifs dans l’entourage familial des quatre premiers patients enregistrés à Blida.
Actuellement, trente cas sont en isolement dans les hopitaux de Boufarik et d’El Kettar pour déterminer s’ils sont porteurs du virus ou non.

Le ministère a rappelé que le dispositif de veille et d’alerte mis en place demeure « en vigueur » et la mobilisation des équipes de santé reste à son plus haut niveau.
Il souligne, en outre, la nécessité du « strict respect » des mesures préventives, consistant notamment à se laver les mains à l’eau et au savon ou une solution hydro-alcoolique, ajoutant qu’en cas de toux ou d’éternuement, se couvrir la bouche et le nez avec le pli du coude ou un mouchoir en papier à usage unique, s’en débarrasser immédiatement après utilisation et se laver les mains.

Lors de sa visite à l’hôpital d’El Kettar à Alger, le ministre de la Santé, Abderrahmane Benbouzid, a affirmé que toutes les mesures ont été prises pour faire face à toute nouvelle apparition d’un foyer du COVID-19. Dans le même sens, il a souligné que tous les établissements hospitaliers avaient été fermement instruits de se doter du matériel nécessaire, notamment de masques, des combinaisons, des lunettes, des gels et des draps jetables.
Le ministre a aussi annoncé avoir interdit aux fabricants de masques de protection de les exporter vers l’étranger, dans le but de maintenir à un niveau important les stocks pour parer à toute éventualité.

Le risque de propagation à grande échelle est pris très au sérieux par les plus hautes autorités du pays, qui en ont fait le principal sujet à l’ordre du jour de la réunion du Haut conseil de sécurité dimanche sous la présidence du chef de l’État Abdelmadjid Tebboune.

Lors de cette réunion, Tebboune a ordonné de garder un haut degré de vigilance et de mobiliser tous les secteurs concernés afin de faire face à toute éventualité.
Par ailleurs, le Premier ministre Abdelaziz Djerad a présenté au président de la République un rapport d’évaluation dans lequel il assure que la situation est parfaitement maîtrisée.
Il convient de noter que l’Algérie est le pays du Maghreb le plus touché par le coronavirus, suivi par le Maroc qui vient de désigner quelques villes à haut risque de contamination. La Tunisie, quant à elle, a annoncé un seul cas confirmé.

A lire aussi: CORONAVIRUS : CINQ CAS CONFIRMÉS EN ALGÉRIE
 

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email