-- -- -- / -- -- --
Algérie-Chine

Don de vaccins chinois: Un signe du renforcement de la solidarité Chine-Algérie

Don de vaccins chinois: Un signe du renforcement de la solidarité Chine-Algérie

Tout récemment, le peuple chinois a célébré la fête traditionnelle chinoise la plus importante, la Fête du printemps, pour dire au revoir à l’année du rat et accueillir l’année du buffle. Selon les traditions chinoises, je tiens à souhaiter au peuple algérien une année du buffle pleine de bonheur et de santé.
Dans l’année du rat qui vient de passer, l’épidémie du siècle et les grands changements globaux étaient étroitement liés, et le monde était confronté à de rudes épreuves.

Au cours de l’année écoulée, la Covid-19 est devenue un cygne noir bouleversant le monde entier. Face à l’épidémie, la Chine a mobilisé toutes ses ressources et payé un prix énorme pour contrôler efficacement la pandémie et est devenue la seule grande économie au monde à réaliser une croissance positive. L’Algérie a pris la lutte contre l’épidémie pour sa tâche centrale, adopte des mesures énergiques pour enrayer l’épidémie et a obtenu d’excellents résultats.

Au cours de l’année écoulée, la coopération dans la lutte contre l’épidémie est devenue le thème principal de la coopération sino-algérienne. Au début de la lutte chinoise contre la Covid-19, le Président Abdelmadjid Tebboune a adressé une lettre de sympathie au Président XI Jinping, et l’Algérie a été parmi les premiers pays à fournir des aides médicales d’urgence à la Chine. La Chine a, à son tour, également fourni des aides matérielles anti-épidémiques à la partie algérienne, partagé les expériences chinoises dans la lutte contre l’épidémie et envoyé une équipe d’experts médicaux pour aider l’Algérie à vaincre l’épidémie.

Les deux pays se sont entraidés et ont surmonté ensemble des difficultés, interprétant leurs relations amicales particulières par des actions concrètes, et sont devenus un modèle de solidarité et de coopération de la communauté internationale pour répondre collectivement à l’épidémie.

Au cours de l’année écoulée, la communauté du destin commun pour l’humanité est devenue le consensus de la communauté internationale. La survenue de la Covid-19 montre une fois de plus que l’humanité est une communauté avec un avenir partagé. La communauté internationale doit favoriser davantage ce consensus, s’entraider, travailler ensemble pour faire face aux risques et aux défis, et construire ensemble un meilleur foyer international.
Au début de l’année du buffle, nous sommes toujours à mi-chemin vers l’ère post-épidémique et les pays ont encore un long chemin à parcourir.

En cette nouvelle année, la solidarité et la coopération resteront toujours l’arme la plus puissante de la communauté internationale pour vaincre l’épidémie.

Pour bien répondre à cette crise mondiale de santé publique, la communauté internationale est obligée d’agir avec la solidarité et la coopération, et la riposte conjointe reste la seule voie juste à vaincre l’épidémie et à sauvegarder l’humanité. La Chine soutiendra et pratiquera toujours le multilatéralisme, s’opposera à l’unilatéralisme et encouragera la construction d’une communauté avec un avenir partagé pour toute l’humanité. Les pays du monde doivent travailler ensemble, s’unir et s’entraider pour que le flambeau du multilatéralisme éclaire la voie commune en avant de toute l’humanité.

Un vaccin accessible et abordable
En cette nouvelle année, le vaccin Covid-19 sera un moyen important de l’humanité pour vaincre la Covid-19 et sauver des vies humaines. Actuellement, la recherche et le développement (R&D) et la production de vaccins Covid-19 se réalisent à une vitesse remarquable. Pourtant, il existe des problèmes qu’il faut régler au plus vite, dont le déficit de capacité de production et celui de distribution. Les vaccins arrivent rapidement et en grande quantité dans les pays riches tandis qu’il est très difficile pour les pays pauvres d’avoir accès aux vaccins, ce qui non seulement engendra un fossé d’immunité, mais aussi augmentera le fossé de développement. Toutes les parties doivent œuvrer ensemble à s’opposer au nationalisme sur le vaccin, à promouvoir la distribution juste et rationnelle des vaccins dans le monde et à favoriser surtout l’accessibilité et l’abordabilité des vaccins dans les pays en développement et les pays en conflit pour qu’aucun pays qui ait besoin de vaccins ne soit déçu et qu’aucune personne qui attende les vaccins ne soit oubliée.

Comme l’a solennellement déclaré le Président chinois XI Jinping au monde entier, la Chine prend des actions concrètes pour faire des vaccins chinois un bien public mondial une fois qu’ils seront développés et mis en service, pour favoriser l’accessibilité et l’abordabilité des vaccins dans les pays en développement. La Chine est le pays le plus peuplé dans le monde et fait face à la plus grande demande domestique de vaccins. Cependant, la Chine tient à honorer ses promesses pour aider les autres pays dans leur lutte contre la Covid-19. La Chine participe activement au mécanisme COVAX de l’Organisation mondiale de la Santé (OMS), et a décidé de fournir, sur demande de l’OMS, 10 millions de doses de vaccins au mécanisme COVAX, qui seront utilisés principalement dans les pays en développement.

Un produit public mondial
La Chine fournit de l’aide vaccinale à plus de 50 pays en développement qui ont formulé leur demande de vaccins, et a exporté et exporte des vaccins à plus de 20 pays. La Chine, en mettant à profit son avantage en matière de chaîne industrielle, soutient et aide les autres pays dans la production de produits vaccinaux en Chine ou dans leurs pays pour contribuer à l’augmentation de la capacité mondiale de production vaccinale, et appuie les entreprises concernées dans leurs efforts visant à exporter des vaccins vers des pays qui en ont un besoin urgent, ont homologué les vaccins chinois et autorisé leur utilisation d’urgence. Dans la mise en œuvre de la coopération internationale vaccinale, ce à quoi la Chine s’attache le plus, c’est qu’elle se doit de travailler pour faire du vaccin un produit public mondial accessible et abordable pour tous les pays, un vrai vaccin du peuple.

La Chine poursuivra ses efforts conjugués avec toutes les autres parties en matière de vaccins, de prévention et de contrôle de la pandémie de sorte à apporter une contribution tangible à la victoire finale sur la pandémie et à la construction d’une communauté de santé pour tous.

En cette nouvelle année, la Chine et l’Algérie continueront leur entraide dans la lutte conjointe contre la pandémie. Les deux pays, liés par un partenariat stratégique global et une amitié exceptionnelle, sont devenus exemplaires sur le plan de la lutte conjointe contre la pandémie durant l’année écoulée et renforceront encore davantage leur solidarité en la matière. J’ai noté que l’Algérie avait entamé sa campagne de vaccination en janvier dernier. Cela signifie que la riposte de l’Algérie à la pandémie est entrée dans une phase stratégique.

La Chine a décidé de faire don de 200 000 doses de vaccins Covid-19 de Sinopharm pour aider l’Algérie à lutter contre la Covid-19.

Ce don, signe fort d’une grande amitié nourrie par le peuple chinois pour le peuple algérien, arrivera en Algérie dans quelques jours. La Chine entend également accorder toutes les facilités à l’Algérie dans son acquisition de vaccins chinois en vue d’aider l’Algérie à remporter une victoire globale contre la pandémie et à renouer au plus vite avec la normale économique et sociale.

Comme le dit un adage chinois, Nous ne sommes pas les seuls sur le Grand Chemin et le monde entier est une grande famille. Je suis convaincu que le vaillant peuple algérien vaincra la pandémie durant l’année du buffle et ne cessera d’obtenir des fruits dans l’édification de l’Algérie nouvelle, et que le partenariat stratégique global sino-algérien franchira de nouveaux paliers en cette nouvelle année.

Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email