-- -- -- / -- -- --
Sports

Djamel Belmadi parle de l’EN et de la mise à l’écart de Feghouli

Djamel Belmadi parle de l’EN et de la mise à l’écart de Feghouli

Dans un entretien exclusif accordé au Buteur, Djamel Belmadi parle sans langue de bois de certains sujets d’actualité qui concernent la sélection. L’ancien capitaine d’équipe de l’EN et actuel entraîneur de Lekhwiya livre son avis sur les chances des Verts lors de la prochaine CAN-2017 et de la mise à l’écart de Sofiane Feghouli.

Il donnera d’abord son avis sur la convocation de Baghdad Bounedjah qu’il connaît bien puisque évoluant dans le championnat du Qatar. « Si Baghdad a été convoqué, c’est parce qu’il le mérite.

Après, connaissant le groupe de l’équipe nationale, je ne connais pas beaucoup d’avant-centres comme Baghdad. Bien sûr, il y a Slimani, mais juste après comme numéro 9, je ne vois pas mieux que Bounedjah.

C’est un joueur important avec un registre bien précis que Leekens devrait bien connaître. Il y a certes Sofiane Hanni, qui peut jouer devant, mais il n’est pas un vrai avant de pointe ; donc c’est le renfort qu’il faut pour l’Algérie, surtout qu’il est en confiance avec ces nombreux buts marqués avec Al-Sadd. Questionné à propos de la non-convocation, pour ne pas dire éviction de Carl Medjani et de Sofiane Feghouli, Belmadi, connu pour son franc parler, dira sans détour : « Je ne veux pas m’immiscer dans le travail du sélectionneur.

J’ai du mal à critiquer les choix du coach parce qu’on n’a pas tous les éléments. Leekens est dans ses calculs et ses raisons mais si ça ne tenait qu’à moi, je n’aurais pas écarté un joueur comme Sofiane Feghouli. Ça me choque parce que je vois qu’on le critique beaucoup. Je dirais qu’il y a même eu une campagne pour le discréditer.

On a été très virulents à son encontre. Et là, confirmer ces dires en le privant d’aller à la CAN comme ça, c’est un peu dur, surtout qu’il s’agit de quelqu’un qui a toujours affiché son nationalisme et son amour du maillot. Il est peut-être en difficulté mais il fallait lui tendre la main.

A mon avis, un joueur comme Feghouli mérite d’être aidé. Sofiane a peut-être commis des erreurs de communication mais on peut le comprendre aussi comme une punition. Il a parlé des anciens, il ne joue pas souvent, c’est vrai, mais je ne pense pas que c’est la meilleure manière d’aider un joueur par rapport à son importance.

Moi, je n’aurais pas fait ça. Sur la sélection nationale et ses chances de remporter la CAN-2017, Djamel Belmadi ne s’est pas retenus pour dire qu’El-Khedra est la favorite de cette CAN : « C’est vrai qu’il y a le Sénégal et la Tunisie, mais là, on est les favoris, il faut l’assumer. On a fait le nécessaire en s’imposant sur la scène internationale en montrant qu’on était des leaders africains. La Tunisie traverse une bonne phase en débutant très bien les éliminatoires de la CM 2018.

Ils ont aussi un très bon joueur qui s’appelle M’sakni qu’on connaît bien je pense. Il est pétri de talents, il peut renverser le sort d’un match. Le Sénégal possède aussi un potentiel énorme, s’il retrouve un bon équilibre. Ces deux équipes vont être difficiles à jouer.

Maintenant, on n’a pas à choisir, l’Algérie doit s’imposer. Malgré notre difficile début en qualification (CM 2018), on est capables de rééditer l’exploit de 1990 en remportant la CAN à l’extérieur, incha’Allah, à condition que les Mahrez, Brahimi et Slimani confirment ce qu’ils font en club.

Il faut y croire, on a de très bons joueurs, sinon il ne faut même pas se déplacer. Enfin, sur l’intégration de Bougherra dans le staff technique des Verts, l’ex-capitaine des Fennecs et milieu offensif de charme de l’O Marseille, a clairement dit :

« Connaissant Madjid, je pense qu’il va transmettre l’amour du maillot aux jeunes. Il pourrait être aussi très utile, c’est un fédérateur qui est très écouté. Maintenant, il ne faut pas lui mettre la pression car si demain il y a échec, il ne faudra pas aller chercher du côté de Madjid.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email