-- -- -- / -- -- --
Nationale

Dix partis se partagent les douze sièges de Constantine

Dix partis se partagent les douze sièges de Constantine

Coup de tonnerre hier à Constantine. Le favori n’a finalement pu décrocher que 2 sièges sur 12. Le FLN en l’occurrence était le grand perdant hier dans la capitale de l’Est, dans la mesure où la plus vieille formation politique en course dans ces joutes a perdu trois sièges par rapport aux législatives précédentes.

Autre surprise, le réveil des partis islamistes lesquels ont réussi à décrocher quatre sièges (deux alliance Ennahda, un MSP et un Al-Islah).

Essentiellement menées par la coalition d’Ennahda dont la tête de liste n’est autre que le numéro deux du parti de Djaballah et député sortant sous la bannière du parti Adala, le très loquace Lakhdar Benkhelaf, lequel a réussi le pari de décrocher sa troisième mandature à l’hémicycle, les formations islamistes ont pris de court tous les observateurs.

A en croire les chiffres fournis par la cellule de permanence installée à l’occasion au siège de la wilaya, les partis islamistes ont en effet réussi à recueillir 27,61% du total des voix comptabilisées, le FLN s’en est sorti avec 16,80%, le RND 9,21%. En gros, un véritable « patchwork » de partis politiques est sorti des urnes.

Si le FLN et l’Alliance Ennahda ont réussi à s’adjuger chacun deux sièges dont la moitié pour les femmes, les huit restants sont revenus à autant de partis politiques dont un à une femme tête de liste, Constantine étant représentée par douze députés à l’Assemblée nationale.

Ainsi donc, l’Alliance HMS (9.40% des votants), le RND (9.21%), l’ANR (8.53), le PT (7.34), le MEN (6.90), AL-Islah (6.36), le PLJ (5.71) et le MNTA (5.22) ont décroché un siège chacun. Le FFS mené par son premier secrétaire national, Abdelmalek Bouchafa en l’occurrence, a quant à lui essuyé un véritable camouflet dans la ville des Ponts, ainsi que le parti de Amara Benyounès mené par un richissime personnage qui n’a pas réussi à tirer son épingle du jeu bien que Salah Bourbia, à la tête de plusieurs entreprises commerciales dans la capitale de l’Est, ait mis le paquet durant la campagne électorale.

Le plus vieux parti d’opposition avait pourtant dès le matin crié à la manipulation. La députée sortante du parti, Ouedjdane Hamrouche, n’a pu retenir sa colère après que l’un des observateurs de sa formation eut pris en flagrant délit un adjoint au chef de bureau en train de tenter d’estampiller du sceau « a voté » une vingtaine de cartes d’électeurs anonymes.

La participation à Constantine a atteint 25,54%, soit 147 144 sur les 576 173 inscrits, bien que seuls 21,11% des citoyens du centre de Constantine ont répondu à l’appel des partisans à une participation massive au scrutin, soit 45 995 sur 287 472 inscrits. Le taux le plus élevé d’électeurs ayant pris soin de mettre leur bulletin dans l’urne a été enregistré dans la commune d’Ibn Ziad avec 42, 25% de votants.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email