Onze palestiniens tués et 100 blessés à Naplouse : la rage sioniste – Le Jeune Indépendant
-- -- -- / -- -- --


Nationale

Onze palestiniens tués et 100 blessés à Naplouse : la rage sioniste

Onze palestiniens tués et 100 blessés à Naplouse : la rage sioniste

Onze Palestiniens, dont un adolescent de 16 ans, sont tombés en martyrs ce mercredi et plus de 100 autres blessés par balles lors d’un raid des forces de l’occupation sioniste à Naplouse, dans le nord de la Cisjordanie occupée. C’est ce qu’a indiqué un communiqué du ministère palestinien de la Santé.

 Au moins 102 personnes ont été hospitalisées pour des blessures par balles dans différents établissements de cette grande ville palestinienne, dont certaines sont dans un état grave, selon le même communiqué.

 Le Croissant-Rouge palestinien a déclaré que l’armée d’occupation avait empêché, durant plus de trois heures, ses ambulances d’atteindre et d’évacuer les blessés dans la vieille ville.

 Le ministre palestinien des Affaires civiles Hussein al-Cheikh a dénoncé un «massacre » et a appelé la communauté internationale à «intervenir immédiatement ». Depuis le début de l’année, les agressions sionistes ont fait 58 martyrs palestiniens, selon des chiffres donnés par l’agence de presse officielle Wafa.

 De son côté, la présidence palestinienne a condamné le raid de l’armée d’occupation sioniste à Naplouse, dans le nord de la Cisjordanie, qui a fait au moins neuf martyrs et environ 80 blessés.

 « Nous condamnons l’agression continue contre la ville de Naplouse », indique le porte-parole de la présidence, Nabil Abu Rudaina dans un communiqué, appelant «l’administration américaine à agir pour arrêter ces crimes et l’agression continue contre notre peuple ».

 Et de poursuivre : « Le crime commis par les forces d’occupation contre la ville de Naplouse prouve aujourd’hui l’importance de notre demande que la communauté internationale agisse immédiatement pour arrêter les crimes (sionistes) contre le peuple palestinien, ses terres et ses lieux saints, ainsi que les mesures unilatérales de l’occupation ».

 Abu Rudeineh, a expliqué que l’établissement d’une «paix réelle » dans la région passe par la reconnaissance des droits du peuple palestinien consacrés par le droit international, notant que «l’entité sioniste n’a aucune intention pour réaliser la paix dans la région ».

« Les actions des Sionistes sur le terrain vont à l’encontre du droit international et bafouent tous les droits légitimes des Palestiniens », a-t-il affirmé.

 Lors de cette énième agression sioniste à Naplouse, trois journalistes ont été également blessés et asphyxiés.

 Il s’agit de l’incursion la plus meurtrière en Cisjordanie depuis 2005 au moins, à égalité avec celle du 26 janvier à Jénine, également dans le nord de la Cisjordanie, durant laquelle 10 Palestiniens avaient été tués.

 La dernière agression israélienne meurtrière à Naplouse date d’octobre 2022. Cinq Palestiniens y avaient été tués. Ces derniers attaques sionistes surviennent sur fond d’un regain de violence depuis le début de l’année contre les civiles palestiniens.

 

 

Veuillez activer JavaScript dans votre navigateur pour remplir ce formulaire.

Cet article vous-a-t-il été utile ?

Cet article vous-a-t-il été utile?
Nous sommes désolés. Qu’est-ce qui vous a déplu dans cet article ?
Indiquez ici ce qui pourrait nous aider a à améliorer cet article.
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email