-- -- -- / -- -- --
Monde Asie

Dix démineurs afghans tués par un commando armé

Dix démineurs afghans tués par un commando armé

Dix démineurs afghans, employés de l’organisation britannique spécialisée HALO Trust, ont été tués mardi soir dans la province de Baghlan lors de l’attaque de leur enceinte perpétrée par des hommes armés et masqués.

Selon le ministère afghan de l’Intérieur, qui a désigné mercredi les talibans comme responsables, l’attaque a eu lieu vers 22h locales à quelque 260 km au nord de Kaboul. Elle n’avait pas été revendiquée mercredi après-midi.

‘’Cinq à six hommes masqués ont escaladé les murs d’enceinte, coupé les générateurs, avant de rassembler les quelque 140 employés, tous Afghans, qui se reposaient’’ a indiqué un rescapé, blessé par les tirs et soigné à l’hôpital le plus proche.

L’un a demandé s’il y avait des Hazaras parmi nous (minorité majoritairement chiite régulièrement visée par les insurgés) mais personne n’a répondu. ‘’Puis qui était le chef”. Celui qui s’est désigné a été aussitôt abattu.

“Puis, l’un des assaillants a ordonné: ‘’Tuez les tous!’’ et ils ont ouvert le feu sur nous, nous avons tous essayé de nous enfuir mais certains ont été tués, d’autres blessés”.

L’attaque a duré deux heures, jusqu’à minuit, a précisé ce témoin. Un même résumé avait été fourni auparavant par le porte-parole du ministère de l’Intérieur, Tareq Arian.

Le porte-parole des talibans Zabihullah Mujahid a rapidement démenti toute implication de leur part dans l’attaque.

L’organisation britannique HALO Trust, qui employait les démineurs, a confirmé que dix de ses salariés ont été tués et 16 blessés “par un groupe armé non identifié dans un camp de déminage à Baghlan”.

“Nous condamnons fermement cette attaque contre notre personnel, qui menait un travail humanitaire pour sauver des vies”, a déclaré l’organisation. “Nous nous concentrons maintenant sur les soins aux employés blessés et sur le soutien aux familles éprouvées”, a ajouté l’organisation, précisant qu’environ 110 hommes issus des communautés locales se trouvaient dans le camp “après avoir terminé leurs opérations dans des champs de mines des environs”.

Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email