-- -- -- / -- -- --
Nationale

Distribution de 2 013 logements sociaux participatifs (LSP)

Distribution de 2 013 logements sociaux participatifs (LSP)

Elles étaient 2 013 familles hier, dans la salle omnisports Belakhdar-Tahar de Chéraga, à attendre la réception des clés de leurs nouveaux appartements, dans le cadre de la troisième opération de distribution dans cette formule depuis le lancement en juin 2014 du programme de relogement à Alger.

Une cérémonie présidée par le wali d’Alger Abdelkader Zoukh qui a affirmé que « le taux d’avancement de la réalisation du parc immobilier dans la capitale s’est consolidé par 260 000 logements dans le cadre du programme du président de la République visant la réalisation de 3 millions de logements », ajoutant qu’il avait permis de reloger près de 30 000 familles en une année et demie soit 150 000 citoyens.

De son côté le directeur du logement et de l’habitat de la wilaya d’Alger, Loumi Ismaïl, a indiqué qu’avec l’opération de livraison des clefs des 2 013 logements participatifs, le nombre des unités livrées dans cette formule depuis 2014 s’élève à plus de 5000.
Par ailleurs, la wilaya d’Alger a eu un quota de 260 000 unités entre AADL (90 000 unités), LSP (42 000), Logement public locatif (84 000) et LPP (45 000 unités). « Le but, a affirmé le wali d’Alger, est d’éradiquer l’habitat précaire et de satisfaire les autres demandes des citoyens ». Il a annoncé, en outre, qu’une autre opération de relogement aura lieu vers la fin du mois de novembre pour les bénéficiaires de logements sociaux. Quant au LSP, une autre opération de distribution est prévue au début de l’année 2016.

M. Zoukh a tenu à rassurer les citoyens n’ayant pas encore bénéficié de logements que leur tour viendra une fois les projets en cours finalisés et les démarches de relogement terminées, assurant que les listes des bénéficiaires sont en cours d’élaboration par les commissions administratives et seront rendues publiques progressivement.
Pour le wali d’Alger, le relogement se fera par ordre de dépôt des dossiers avant de passer aux occupants des bidonvilles, des habitations précaires.

Les promoteurs immobiliers chargés des différents projets d’habitation dans la wilaya bénéficient actuellement d’une opération d’accompagnement. Des mesures ont, cependant, été prises contre les « laxistes » avec lesquels les services de wilaya ne traiteront plus, dans le cas où il s’avère qu’ils font preuve de mauvaise foi pour ne pas achever les projets, a ajouté le wali.
Des efforts sont déployés pour distribuer des quotas de logements dans différentes formules pour chaque trimestre de l’année prochaine, a indiqué le wali.

Par ailleurs, le wali a expliqué que « le retard dans la remise des clés est dû essentiellement à des problèmes objectifs dans beaucoup de cas ». Pour les autres, il a demandé de la patience car tous les projets de logements connaissent en ce moment une cadence de travail particulière.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email