-- -- -- / -- -- --
Nationale

Disparition d’une famille algérienne en Libye

Disparition d’une famille algérienne en Libye

Sans nouvelles depuis près d’une semaine de plusieurs de leurs membres, les proches d’une famille originaire de Constantine ont souhaité l’intervention du ministère des Affaires étrangères.

La mère, Mme Djamila Boumaza, 64 ans et souffrant d’une maladie chronique, sa fille Mme Hawa Khatla, 33 ans, et son fils Abdelhalim, 28 ans, en plus du gendre palestinien Mahmoud Saïd Darwiche, ont disparu depuis dimanche dernier de leur domicile à Tripoli en Libye, a-t-on appris des proches de la famille habitant la cité dite 4e kilomètre dans la périphérie sud de la capitale de l’Est.

La fille Hawa, vivant avec son époux dans la capitale de l’ex-Jamahiriya depuis 2012 avait, nous a-t-on précisé, accueilli sa mère et son frère chez elle en terre libyenne à la faveur du climat peu tendu qu’a connu ces dernières semaines ce pays maghrébin.

Seulement, selon les explications des proches des disparus, ils auraient reçu dimanche dernier la visite d’éléments de la brigade de lutte contre la criminalité proche des révolutionnaires qui leur auraient demandé de les suivre pour interrogatoire.

Depuis, nous explique-t-on, plus aucune nouvelle n’a filtré sur leur sort, bien que l’on dise qu’il est probable, -des informations que les proches auraient recueillis de Libye- qu’ils aient été cités dans une enquête.

Ne trouvant pas d’interlocuteurs sur place étant donné que la représentation diplomatique algérienne est fermée depuis plusieurs mois, la famille en appelle aux autorités algériennes pour faire la lumière sur cette affaire. 

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email