-- -- -- / -- -- --
Culture

DimaJazz: Bop de Samb.l’infatigable routier de la scène

DimaJazz: Bop de Samb.l’infatigable routier de la scène

L’une des plus belles découvertes, lors de la douzième édition du Dimajazz international de Constantine, restera certainement la conception du guitariste Hervé Samb, venu l’exposer sous le chapiteau dans le Plateau de Zouaghi, ce mercredi 24 septembre, avec son quartet dont son invité Alioune Seck le percussionniste.

Avec sa guitare électrique fretless qu’il affectionne depuis son jeune âge et une autre, Hervé Samb (re)débarque sur la scène constantinoise. Cet habitué du Dimajazz (nous l’avons également apprécié à Alger, notamment à Ibn Zeydoun) revient, cette fois-ci, avec son propre quartet.

Celui qui est né avec son album – enfin ! – et qui représente en grand format la vision de ce guitariste éclectique et compositeur. Auparavant, nous l’avions apprécié dans des shows de Boney Fields ou dans des concerts de Aziz Sahmaoui. Porté autant que ce dernier sur le multiculturel, Hervé S. est assurément une véritable jonction dynamique entre son Afrique, les carrefours internationaux d’Europe et l’Amérique où il a également vécu.

Cet infatigable routier et bosseur permanent de la scène a trouvé le temps de réaliser Time to feel. Comme pour faire un temps d’arrêt à ses voyages incessants, ses diverses collaborations et sa contribution à différents projets avec des artistes de renom, il exposera dans cet opus sa manière de voir. Après sa performance à Constantine, il nous a affirmé que « j’avais envie de faire de la musique mais à ma façon ». Cet enfant de Dakar, né d’un métissage sénégalo-vietnamien, est signataire d’une centaine d’albums. Aujourd’hui, il rend hommage au jazz, ce genre qu’il a toujours beaucoup aimé, en introduisant une dimension culturelle de son Sénégal.

Il se démarque ainsi des jazzmen du monde entier, affirmant dans le titre Bop Stuff une identité, mais aussi la direction qu’il voudrait prendre. Très mélodique dans son écriture et donc dans son jeu guitaristique, il offre des sonorités marquées par les percussions africaines authentiques et relevant aussi de l’histoire : blues, jazz, rock, électro, classique, mandingue, wassoulou… Il ne se proclame pas comme un porte-drapeau de l’Afrique, mais il se dit : « Le monde est ‘’Un’’, tout musicien peut s’intéresser à toute autre culture et développer » un concept. Au delà de sa grande technicité avérée, ce guitariste ouvre aussi grandes ouvertes les portes à ses pairs, cultivant la liberté artistique et l’action collective.

Avec des musiciens de différentes appartenances culturelles ayant, chacun de son côté, une riche expérience, il tente d’aboutir à une fusion bien embellie. Que ce soit avec le Marseillais Olivier Temime le saxophoniste au bon cœur, le bassiste serein Reggie Washington ou le batteur téméraire Sonny Troupé, l’ethnicité africaine est certes respectée, mais dans cette harmonie jazz, il y a de quoi retrouver un groove bien mesuré et des partitions qui circulent aisément à travers tous les points cardinaux. Avec Hervé Samb, l’argumentation suivante est renforcée : l’avenir de la musique est dans la mélodie. Elle est bien avancée en ce XXIe siècle. 

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email