Développement local : Un montant colossal pour les communes en difficulté – Le Jeune Indépendant
-- -- -- / -- -- --


Nationale

Développement local : Un montant colossal pour les communes en difficulté

Développement local : Un montant colossal pour les communes en difficulté

Visant à stimuler la croissance économique et sociale dans les régions souffrant d’un retard dans le développement local, une enveloppe budgétaire conséquente de 214 milliards de dinars a été allouée aux communes en difficulté au cours de l’année 2024. C’est ce qu’a indiqué, ce lundi, Ammar Marzouki, directeur du budget au ministère de l’Intérieur, des Collectivités locales et de l’Aménagement du territoire.

Marzouki a précisé, lors de son intervention sur les ondes de la radio nationale, que les communes concernées devraient bénéficier dorénavant d’une enveloppe financière annuelle allant de 200 à 250 milliards de dinars.

Le responsable a souligné que, dans le cadre de la mise en œuvre des programmes de développement et stratégiques adoptés par le gouvernement, en exécution des instructions du président de la République, Abdelmadjid Tebboune, le secteur des collectivités locales a bénéficié d’une importante enveloppe financière durant l’année 2023, estimé à 239 milliards de dinars.

 Cette enveloppe a été répartie comme suit : 129 milliards de dinars destinés au soutien au développement économique et social des collectivités locales et 100 milliards de dinars au titre du Fonds de garantie et de solidarité des collectivités locales. Il a ainsi révélé que cette importante enveloppe financière a contribué à l’enregistrement de plus de 20 000 opérations au niveau des communes, soulignant que cela a affecté divers aspects de la vie du citoyen.

Ces fonds ont notamment servi à financer une multitude de projets de développement local, allant de la construction d’infrastructures vitales à la création d’emplois et à la promotion de l’investissement.

En outre, le responsable a mis l’accent sur la nécessité d’une approche participative impliquant activement les citoyens et les acteurs locaux dans la définition des priorités et la mise en œuvre des projets. Il a estimé que la réussite du développement local passe nécessairement par l’implication active de la société civile et des acteurs locaux. Les pouvoirs publics encouragent la participation citoyenne à toutes les étapes du processus, de l’identification des besoins à la mise en œuvre des projets. Cette implication permettra de mieux cerner les attentes des populations et de s’assurer que les initiatives répondent effectivement à leurs besoins.

Il a également souligné la nécessité d’exploiter les importantes subventions de l’Etat au profit des collectivités locales pour entreprendre des réformes dans le domaine de la gestion financière et de la gouvernance, l’objectif étant de garantir une utilisation optimale des ressources allouées et d’assurer la durabilité des projets de développement. Et cela passe par la formation des élus et des agents communaux, la mise en place de procédures administratives rigoureuses et l’adoption d’outils de gestion modernes.

 Par ailleurs, dans le cadre de la stratégie de développement local, les autorités algériennes envisagent un nouveau découpage administratif avec le projet de la création de 7 nouvelles wilayas au courant de l’année 2025, a révélé Marzouki. Ce projet vise à « rapprocher l’administration du citoyen et à faciliter l’accès aux services publics », a affirmé Marzouki. Il a ajouté que la création de nouvelles communes et la réorganisation des territoires existants permettraient de mieux cerner les spécificités locales et d’adapter les interventions publiques aux besoins réels des populations.

Veuillez activer JavaScript dans votre navigateur pour remplir ce formulaire.

Cet article vous-a-t-il été utile?

Cet article vous-a-t-il été utile?
Nous sommes désolés. Qu’est-ce qui vous a déplu dans cet article ?
Indiquez ici ce qui pourrait nous aider a à améliorer cet article.
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email