-- -- -- / -- -- --
Nationale

Développement durable et santé : Les progrès de l’Algérie soulignés par l’ONU

Développement durable et santé : Les progrès de l’Algérie soulignés par l’ONU

Les progrès importants réalisés par l’Algérie pour la mise en œuvre de l’agenda 2030 des Objectifs de développement durable (ODD) ont été soulignés, ce mercredi à Alger, par le coordinateur résident du système des Nations unies, Alejandro Alvarez, réitérant « l’accompagnement » de celui-ci pour la poursuite des efforts dans ce sens.

Intervenant à l’ouverture d’un atelier d’information et de sensibilisation sur l’ODD 3, intitulé « Cibles et indicateurs », M. Alvarez a rappelé « l’engagement de l’Algérie à permettre à tous de vivre en bonne santé et de promouvoir le bien-être pour tous et à tout âge », à travers l’adoption de l’agenda 2030 des ODD et la souscription à divers engagements internationaux. « Ces progrès sont un acquis pour l’Algérie, sur lequel il a investi depuis des décennies, et ce n’est pas le cas dans d’autres pays, notamment en Afrique », a-t-il affirmé, soulignant l’importance de valoriser cet effort par les Algériens. 

Le coordinateur résident des Nations unies a tenu à préciser que le but à travers cet atelier est d’inciter « le gouvernement à mieux faire dans le domaine de la santé, en particulier en ce qui concerne la question liée à l’efficacité et l’efficience des services ». « Ces progrès ont été renforcés avec l’adoption de la loi sanitaire, qui met l’emphase sur l’accentuation des avancées du pays en matière de couverture sanitaire universelle, avec un accent particulier sur la qualité des soins et sur les nouvelles priorités en matière de santé et d’environnement », a poursuivi M. Alvarez. Tout en réitérant la disposition du système qu’il représente à « accompagner » les efforts de l’Algérie pour l’application des ODD, il a indiqué que « les stratégies de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) visent à la mise en œuvre de l’agenda 2030 promouvant la santé et servant les populations vulnérables ».

Allant dans le même sens, le directeur de la population au sein du ministère de la Santé, Ammar Ouali, a affirmé que cet atelier, qui a vu la participation de huit wilayas du Centre, a pour objectif de les sensibiliser sur les ODD 3 et d’engager des réflexions autour de l’adaptation de ses objectifs au niveau local. « C’est un atelier qui marque le passage à une autre étape, celle du niveau national centralisée à un niveau local plus pragmatique qui tiendrait compte des spécificités de ses objectifs les plus appropriés au contexte social et économique de chaque région », a-t-il indiqué. 

Selon lui, cela permettra d’atteindre, au plus vite, tout ce qui est lié au développement durable à l’échelle 2030. M. Ouali a fait savoir que l’objectif attendu de cet atelier de deux jours est d’arriver à fixer une méthodologie ou une approche permettant d’adapter ces ODD 3 de la santé au niveau local, soulignant que cet atelier sera suivi d’autres ateliers qui tiendraient compte de ses résolutions et recommandations. « Depuis l’adoption des ODD, les différents programmes nationaux de santé sont menés avec une nouvelle vision et s’inscrivent dans une démarche universelle », a-t-il conclu. 

De son côté, le représentant de l’organisation mondiale de l’OMS en Algérie, Hamadou Nouhou, a également souligné les efforts consentis par l’Algérie dans la mise en œuvre des ODD 3, précisant que ces ateliers rappellent les objectifs du développement durable de tous les Etats membres des Nations unies, y compris l’Algérie, laquelle vise, à l’horizon 2030, à permettre l’accès aux services de santé de base à toute la population, particulièrement la population vulnérable. « Depuis l’adoption de ces objectifs de développement durable, plusieurs efforts ont été réalisés par l’Algérie, notamment dans le volet de la sensibilisation et la formation de population. 

Pour cet atelier de deux jours, la sensibilisation va porter non seulement sur les ODD 3 mais aussi sur le suivi de la mise en œuvre et les efforts consentis par l’Algérie pour atteindre ses objectifs », a-t-il indiqué. Le représentant de l’OMS a insisté sur l’importance que tous les acteurs de la santé au niveau des établissements de santé au niveau des wilayas aient une idée sur la mise en œuvre de ces objectifs sur le terrain.

Selon lui, le ministère de la Santé a réussi ce pari, et l’OMS et le système des Nations unies vont l’accompagner afin de monitorer les progrès de l’Algérie, qui sont énormes, pour atteindre les ODD. « L’Algérie est parmi les rares pays de cette région qui a pu atteindre l’objectif d’assurer une couverture sanitaire gratuite pour toute la population, et ce au niveau des différents services, partant des polycliniques jusqu’aux établissements hospitaliers de troisième niveau », s’est félicité M. Hamadou. Il convient de noter que les ODD, au nombre de 17, ont été adoptés en 2015 par les Etats membres des Nations unies et comprennent 1 691 cibles communes à tous les pays engagés, à savoir essentiellement éradiquer la pauvreté sous toutes ses formes, protéger la planète et garantir la prospérité pour tous.

 

Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email