-- -- -- / -- -- --
Nationale

Deuxième jour des épreuves du Bac: Les sujets différemment appréciés

Deuxième jour des épreuves du Bac: Les sujets différemment appréciés

Les épreuves du baccalauréat se sont poursuivies,ce lundi, pour la deuxième journée consécutive. Les candidats ont dû se torturer les méninges pour aborder le sujet tant appréhendé par ces derniers, celui des mathématiques.

Hier au deuxième jour de la session 2020 du Baccalauréat, les candidats ont été évalués dans deux matières : les mathématiques dans la matinée et le français dans l’après-midi. Pour l’épreuve de la matinée, les candidats de la filière sciences expérimentales et ceux des maths-techniques ont différemment apprécié les sujets. Les candidats étaient partagés entre ceux qui ont trouvé l’épreuve abordable et ceux qui l’ont jugé difficile et pas à la portée de tous les candidats.

Au niveau du centre d’examen « El Hadhaba deux » à Boudouaou, consacré aux candidats de la filière Maths-technique, les avis ont été partagés. Meriem qui ne trouve pas vraiment l’épreuve facile, nous a fait savoir qu’elle a fait de son mieux. «J’ai opté pour le premier sujet, j’ai vu qu’il était un peu facile par rapport au deuxième. Toutefois, il demande beaucoup de concentration et de réflexion», souligne la jeune candidate. Un peu plus loin, au lycée Khaled El djazairi, les candidats de la filière science de la nature ont jugé l’épreuve de mathématique un peu compliqué. : « On ne s’attendait pas à des questions complexes. Il fallait qu’ils prennent en considération la coupure de six mois avec nos enseignants, ainsi que le stress qu’on a dû subir avant de connaitre la date de l’examen », souligne Ramy. L’épreuve de mathématiques, très importante pour les filières scientifiques, semble avoir été abordable pour les autres filières littéraires. Les candidats disent que le sujet était très prenable. C’est le cas de Melissa, interrogée à la sortie du centre d’examen Mehssas. La jeune candidate a trouvé que les « sujets étaient accessibles, et surtout tirés des programmes étudiés au premier et au deuxième trimestre ».

Il faut noter, que cet examen, qui intervient dans un contexte sanitaire particulier, est marqué par la mise en place d’un protocole sanitaire particulier. En effet, le ministère de l’éducation avait élaboré quatre protocoles sanitaires approuvés par le ministère de la Santé, en vue de protéger les candidats et les encadreurs, mais également pour éviter la propagation de la pandémie du coronavirus, à travers l’engagement du gouvernement, à réunir tous les moyens de prévention au niveau de tous les centres d’examen que compte le pays. Cet examen est marqué également par la mise en place du dispositif technique de brouillage de la connexion internet pour empêcher les tentatives de fraude, à travers l’usage des téléphones portables. Le ministre de l’Education ayant pour sa part, mis en garde contre les tentatives de copiage qui entraîne l’exclusion automatique du candidat, qui fera ensuite l’objet de poursuites judiciaires.

Pour rappel, plus de 637 000 élèves sont inscrits à l’examen du baccalauréat, dont les épreuves prendront fin jeudi. Les résultats ne seront connus que la dernière semaine du mois d’octobre prochain.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email