Deuxième jour du bac : Les sujets de mathématiques différemment appréciés – Le Jeune Indépendant
-- -- -- / -- -- --


Nationale

Deuxième jour du bac : Les sujets de mathématiques différemment appréciés

Deuxième jour du bac : Les sujets de mathématiques différemment appréciés

Les épreuves du baccalauréat se sont poursuivies, ce lundi, pour la deuxième journée consécutive. Les candidats ont dû se triturer les méninges pour aborder l’épreuve tant appréhendée par ces derniers, celle des mathématiques.

Ce lundi, au deuxième jour des épreuves du bac, les candidats ont été évalués dans deux matières : les mathématiques dans la matinée et l’anglais dans l’après-midi. Pour l’épreuve de la matinée, les candidats de la filière sciences expérimentales et ceux de maths techniques ont différemment apprécié les sujets. Les candidats étaient partagés entre ceux qui ont trouvé l’épreuve abordable et ceux qui l’ont jugée difficile et pas à la portée de tous les candidats. 

Au centre d’examen El-Hadhaba 2, à Boudouaou, consacré aux candidats de la filière maths techniques, les avis étaient partagés. Aya, qui a trouvé que l’épreuve n’était pas vraiment facile, a fait savoir au Jeune Indépendant qu’elle avait fait de son mieux. « J’ai opté pour le premier sujet. J’ai vu qu’il était quelque peu facile par rapport au deuxième. Toutefois, il demandait beaucoup de concentration et de réflexion », a souligné la jeune candidate. 

Un peu plus loin, au lycée Khaled-El Djazairi, les candidats de la filière science de la nature étaient également partagés entre ceux qui estimaient que l’épreuve de mathématiques était abordable et ceux qui l’ont trouvée difficile. « On ne s’attendait pas à des questions complexes, a confié Ramy au Jeune Indépendant. Rima, pour sa part, a estimé que le sujet était à la portée des élèves qui ont travaillé pendant toute l’année. « J’ai opté pour le deuxième sujet qui me semblait plus facile, et je n’ai pas eu de mal à l’aborder », a indiqué cette jeune candidate. 

L’épreuve de mathématiques, très importante pour les filières scientifiques, semble avoir été abordable pour les autres filières littéraires. Les candidats de la filière lettres et philosophie ont exprimé leur optimisme, indiquant que le sujet de mathématiques était à leur portée. C’est le cas de Feriel, interrogée par le Jeune Indépendant à la sortie du centre d’examen Mohamed-Mehssas. La jeune candidate a trouvé que les « sujets étaient accessibles mais surtout tirés des programmes étudiés au cours des trois trimestres ». Pour les enseignants, l’avis est plus général. « Si les candidats ont bien révisé, ils ne devraient pas avoir eu de difficultés avec le sujet. Je parle surtout des élèves en sciences expérimentales.

Pour les filières littéraires, il est normal qu’ils trouvent les sujets difficiles dans la mesure où les mathématiques sont, en quelque sorte, leur bête noire », a indiqué un enseignant en mathématiques. « Certains candidats nous ont confié ne pas avoir fait assez de révisions », a-t-il ajouté. Les candidats de toutes les filières ont passé, au cours de l’après-midi, l’épreuve de l’anglais. 

Veuillez activer JavaScript dans votre navigateur pour remplir ce formulaire.

Cet article vous-a-t-il été utile?

Cet article vous-a-t-il été utile?
Nous sommes désolés. Qu’est-ce qui vous a déplu dans cet article ?
Indiquez ici ce qui pourrait nous aider a à améliorer cet article.
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email