-- -- -- / -- -- --
Sports

Deux stages de préparation pour la sélection algérienne

Deux stages de préparation pour la sélection algérienne

La sélection algérienne dames de volley-ball effectuera deux stages de préparation, en prévision de sa participation au tournoi africain, prévu du 12 au 19 février à Yaoundé au Cameroun, qualificatif aux jeux Olympiques de Rio-2016, a-t-on appris auprès de l’entraîneur national, Mohamed-Amine Belacel.

Le premier stage d’une semaine aura lieu à Alger, à partir du 13 janvier, alors que le second, pré-compétitif, est prévu du 2 au 8 février prochain en Tunisie d’où la sélection ralliera la capitale camerounaise. « Pour le premier regroupement depuis ma prise en main de l’équipe, je vais convoquer les effectifs qui ont composé les deux sélections, celle ayant pris part à la dernière coupe du monde et l’autre aux jeux Africains de Brazzaville.

Ce sera une occasion de faire une évaluation de la forme actuelle des joueuses sur le plan physique, ce qui est très important, mais également recenser les blessées, s’il y en a », a déclaré à l’APS, Belacel, fraîchement installé à la tête de la sélection algérienne dames de volley-ball, en remplacement de Fayçal Gharzouli.

Aussitôt installé à la tête de l’équipe, le nouveau coach a tenu une réunion de travail avec le responsable de la Direction technique nationale (DTN) de la Fédération algérienne de volley-ball (FAVB), Mouloud Tlemçani, afin de discuter des objectifs assignés au nouveau staff technique et arrêter un plan de travail qui débutera par la préparation du tournoi qualificatif aux jeux Olympiques de Rio-2016, et se terminera par le championnat d’Afrique-2017 dont le lieu et la date seront connus ultérieurement. »

C’était une réunion fructueuse qui nous a permis ensemble d’arrêter les objectifs à court et moyen termes, avec la finalité de reconstruire une nouvelle équipe compétitive d’ici à 2017 », a souligné Belacel.

Interrogé sur le staff qu’il devra choisir, l’ancien sélectionneur de l’équipe nationale dames (2003-2005), a expliqué qu’il était à l’étape de consultation et de réflexion sur les personnes qui peuvent lui apporter son aide et adopter sa démarche. »Effectivement, je suis à l’étape des contacts.

J’aurai besoin d’un adjoint qui partage mon programme et adhère à ma politique de travail. Aussi, la présence d’un préparateur physique ainsi qu’un statisticien est nécessaire pour compléter le staff technique, en plus du staff médical. Je pense que d’ici à quelques jours, le staff au complet sera connu », a estimé l’entraîneur national.

Outre son passage réussi à la tête de l’EN (2003-2005), contribuant à former l’équipe qui s’était qualifiée aux jeux Olympiques de Pékin en 2008, Mohamed-Amine Belacel a eu plusieurs passages dans des clubs algériens et même une aventure en Arabie Saoudite (2005-2010).

En Algérie, Belacel, conseiller en sport, avait débuté sa carrière d’entraîneur avec les filles de l’ASUC Rija, remportant le titre de champion d’Algérie en 1995 et atteignant deux finales de coupe d’Algérie, perdues face à l’ASV Béjaia et au MC Alger.

En 2000, il avait drivé l’OC Alger. Après avoir quitté la barre technique nationale en 2005, Mohamed-Amine Belacel (49 ans) a tenté sa chance à l’étranger, où il a atterri en Arabie Saoudite. Il avait pris les destinées du Nadi Elmouj, avec lequel d’ailleurs, il a réussi, en trois années, trois accessions consécutives jusqu’à atteindre la super-division. Il clôt son parcours de cinq années avec une coupe d’Arabie Saoudite.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email