-- -- -- / -- -- --
Nationale

Deux gendarmes lâchement assassinés à El-Adjiba

Deux gendarmes lâchement assassinés à El-Adjiba

Deux gendarmes appartenant à la section de Groupement d’intervention rapide (GIR) ont été lâchement assassinés avant-hier, aux environs de 20 h00, par un groupe terroriste au nombre indéterminé, dans la commune d’El-Adjiba, daïra de M’chdallah, wilaya de Bouira.

Selon des sources très au fait de cette tragédie, les deux victimes en civil, ont été surprises par les criminels sur le seuil de la porte du restaurant où elles avaient l’intention de dîner. Après les avoir tuées, les terroristes ont dépouillé les deux innocents gendarmes. 
Les criminels ont également vidé la caisse du le restaurateur avant de le ligoter. Une fois leur forfait abject accompli, les terroristes ont pris la fuite vers les montagnes très accidentées de Z’barbar. Notre source indique qu’une fois alertés, les services de sécurité ont déclenché aussitôt une opération de recherches pour retrouver les assassins. On croit savoir aussi que des parachutistes et des éléments des forces spéciales de l’ANP devaient arriver à Bouira à partir de Biskra pour renforcer les troupes déjà mobilisées.

D’ailleurs, les forces combinées de sécurité, parmi lesquelles se trouvaient les équipes héliportées, ont lancé, dès hier matin, une vaste opération de recherches dans toute la zone susceptible pouvant servir de cachette aux auteurs de ce forfait. Il y a lieu de relever enfin que la région montagneuse de Bouira est à nouveau classée comme « zone à risque ».

Pour rappel, un groupe terroriste a délesté quatre chasseurs de leurs fusils de chasse la semDeux gendarmes appartenant à la section de Groupement d’intervention rapide (GIR) ont été lâchement assassinés avant-hier, aux environs de 20 h00, par un groupe terroriste au nombre indéterminé, dans la commune d’El-Adjiba, daïra de M’chdallah, wilaya de Bouira. 

Selon des sources très au fait de cette tragédie, les deux victimes en civil, ont été surprises par les criminels sur le seuil de la porte du restaurant où elles avaient l’intention de dîner. Après les avoir tuées, les terroristes ont dépouillé les deux innocents gendarmes. 
Les criminels ont également vidé la caisse du le restaurateur avant de le ligoter. Une fois leur forfait abject accompli, les terroristes ont pris la fuite vers les montagnes très accidentées de Z’barbar. Notre source indique qu’une fois alertés, les services de sécurité ont déclenché aussitôt une opération de recherches pour retrouver les assassins. On croit savoir aussi que des parachutistes et des éléments des forces spéciales de l’ANP devaient arriver à Bouira à partir de Biskra pour renforcer les troupes déjà mobilisées.

D’ailleurs, les forces combinées de sécurité, parmi lesquelles se trouvaient les équipes héliportées, ont lancé, dès hier matin, une vaste opération de recherches dans toute la zone susceptible pouvant servir de cachette aux auteurs de ce forfait. Il y a lieu de relever enfin que la région montagneuse de Bouira est à nouveau classée comme « zone à risque ».

Pour rappel, un groupe terroriste a délesté quatre chasseurs de leurs fusils de chasse la semaine passée dans l’une de ces régions boisées de Bouira. Faut-il encore signaler que les deux malheureux gendarmes, assassinés avant-hier aux environs de 20 heures, n’étaient pas armés. Cet état de fait doit dès lors interpeller qui de droit sur la question de savoir s’il est prudent pour les gendarmes et les policiers mettre leurs armes aux râteliers une fois leur service terminé.ine passée dans l’une de ces régions boisées de Bouira. Faut-il encore signaler que les deux malheureux gendarmes, assassinés avant-hier aux environs de 20 heures, n’étaient pas armés. Cet état de fait doit dès lors interpeller qui de droit sur la question de savoir s’il est prudent pour les gendarmes et les policiers mettre leurs armes aux râteliers une fois leur service terminé.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email