-- -- -- / -- -- --
Nationale

Deux ex-membres des GLD bénéficient d’un non-lieu par le tribunal de Nîmes

Deux ex-membres des GLD bénéficient d’un non-lieu par le tribunal de Nîmes

Les deux ex-membres des Groupes de légitime défense (GLD) de Relizane ont bénéficié, hier, d’un non-lieu prononcé par le tribunal de Nîmes (France).

Ils étaient poursuivis pour « torture » durant les années de lutte contre le terrorisme en Algérie, à la suite d’une plainte déposée par la Fédération internationale des droits de l’homme (FIDH), la Ligue des droits de l’homme (LDH) et Collectif des familles de disparus en Algérie (CFDA).

Pour rappel, Hocine et Abdelkader Mohamed, deux frères résidant en France, avaient été mis en examen à Nîmes en 2004 avant qu’ils ne soient renvoyés devant les assises pour des actes de « torture et de barbarie sur une victime directe constituée partie civile et sur des membres de la famille d’autres parties civiles », selon ces associations.

Les faits pour lesquels ils sont poursuivis auraient été commis dans la région de Relizane dans les années 1990.

Une information judiciaire avait été ouverte en 2003 après le dépôt d’une plainte par la FIDH et la LDH.Selon ces associations, les deux frères, natifs de Relizane et installés à Nîmes depuis 1998, « étaient à la tête des milices » de la ville.Selon les rescapés et les proches des victimes, ils opéraient à visage découvert, ce qui a permis aux parents des victimes de les reconnaître formellement.

Selon les témoignages recueillis auprès des familles de victimes, les deux frères se seraient rendus coupables de nombreuses exaction mais ces fait n’ont jamais été prouvés.

Pour rappel, Hocine Mohamed occupait le poste de premier adjoint du président de la Délégation exécutive communale (DEC) de Relizane, et son frère, Abdelkader Mohamed, était président de la DEC de H’madna.

Ils étaient à la tête d’un groupe de patriotes qui luttaient contre les terroristes du GIA. Abdelkader Mohamed habitait près de Nîmes, lorsque son père, en 1994, lui demanda de revenir en Algérie pour participer au Groupe de légitime défense (GLD) de la wilaya de Relizane.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email