-- -- -- / -- -- --
Nationale

Deux éléments de soutien aux groupes terroristes arrêtés

Deux éléments de soutien aux groupes terroristes arrêtés

Deux éléments de soutien aux groupes terroristes ont été arrêtés vendredi à Boumerdès par un détachement de l’Armée nationale populaire (ANP), a indiqué hier un communiqué du ministère de la Défense nationale (MDN).

« Dans le cadre de la lutte antiterroriste, un détachement de l’Armée nationale populaire a arrêté, le 13 janvier 2017 à Boumerdès (1re Région militaire), deux éléments de soutien aux groupes terroristes », précise-t-on de même source.

Il convient de noter, toujours dans le cadre de la lutte antiterroriste, que le ministère de la Défense nationale a annoncé, vendredi dernier, avoir identifié deux terroristes abattus dans la nuit de mercredi à jeudi derniers à Boudoukha, dans la wilaya de Skikda. Il s’agit, selon la même source, de « Ch. Massaoud alias Abou Tamim et « Dj. Idris » alias Abou Oumeir ».

Pour rappel, « dans le cadre de la lutte antiterroriste et suite à l’opération de qualité menée par les forces de l’Armée Nationale Populaire dans la zone de Boudoukha, 5°RM, le 11 janvier 2017, ayant permis de neutraliser deux terroristes et de récupérer un lot d’armements et de munitions, il a été procédé à l’identification des deux criminels abattus ». 

Par ailleurs et dans le cadre de la sécurisation des frontières et de la lutte contre la criminalité organisée, des éléments de la Gendarmerie nationale de Tlemcen (2e Région militaire) « ont saisi une quantité de kif traité s’élevant à 19,5 kilogrammes », tandis que des détachements de l’ANP « ont intercepté à Ouargla et Laghouat (4e Région militaire) trois narcotrafiquants en possession de 3 420 comprimés psychotropes et 744 unités de différentes boissons », toujours selon la même correspondance du MDN. 

D’autre part, des détachements de l’ANP et des éléments de la Gendarmerie nationale, en coordination avec les services des Douanes, « ont arrêté à Tamanrasset et In Guezzam (6e Région militaire) 323 immigrants clandestins de différentes nationalités africaines », alors que « 27 autres immigrants clandestins ont été appréhendés à Ouargla et Ghardaïa (4e Région militaire) », conclut le communiqué.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email