-- -- -- / -- -- --
Nationale

Deux avant-projets de loi bientôt devant l’APN

Deux avant-projets de loi bientôt devant l’APN

Deux avant-projets de loi relatifs à la publicité sont « prêt » et passeront devant l’APN au printemps, « peut-être plus tard », a annoncé le ministre de la Communication, Hamid Grine, sans fixer pour autant de date.

Le premier est relatif à la publicité et le second aux agences de publicité. S’exprimant sur les ondes de la Chaîne 3 de la Radio algérienne, à l’occasion de la célébration, hier, de la Journée mondiale de la radio, M. Hamid Grine a fait savoir que la loi relative à la publicité n’est pas « prioritaire », pour lui.

Il affirme que ce qui lui importe le plus c’est de professionnaliser le secteur de la presse audiovisuelle et de la presse privée. Pour Concernant ce secteur d’activité, le ministre a insisté sur le fait que celui-ci se doit de respecter les règles d’éthique et de déontologie en ne s’adonnant pas à de la publicité politique, ou encore « mensongère ».

Pour commenter la révision du statut particulier du journaliste, promulgué en 2008, l’invité a indiqué que celui-ci devrait être revu « dans les prochains mois », pour apporter plus de protection à cette corporation « confrontée à la précarité » au niveau de publications privées. Par ailleurs, et lors d’une rencontre organisée jeudi à la radio, pour la même occasion, le ministre de la Communication a mis l’accent sur l’importance de l’éthique dans le domaine de la presse pour le développement du secteur.

« Le problème de la presse c’est être ou ne pas être éthique. Le journaliste doit avoir des valeurs et des règles, car sans ces éléments, il n’y a pas de journalisme », a souligné M. Grine. Le ministre a rappelé, par la même occasion, que l’Algérie a enregistré d’importantes avancées et relevé beaucoup de défis dans le domaine de la presse, précisant que ces progrès ne peuvent se poursuivre sans une presse éthique et déontologique.

Revenant sur le thème de la rencontre, il a estimé que le problème d’éthique ne se pose pas vraiment dans la presse publique, « mais se situe dans certains organes de la presse privée qui demandent à être professionnalisées », relevant, en parallèle, l’existence d’une presse privée « saine et professionnelle ». M. Grine a annoncé, l’inauguration, le 22 février prochain, d’un centre de formation dans le métier de l’audiovisuel, en attendant l’ouverture de deux écoles internationales de l’audiovisuel « avant la fin de l’année ».

Il a indiqué, également que des élections auront lieu « dans quelques mois » pour ce qui est de l’instance de l’Autorité de régulation de la presse écrite, ajoutant que le Conseil de l’éthique et de la déontologie « ne sera composé que de journalistes, au nombre de quatorze, élus sur la base de la carte professionnelle nationale de journaliste professionnel ». Le ministre a rappelé que pour être éligibles, ces journalistes doivent avoir au moins dix années d’expérience.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email