-- -- -- / -- -- --
Nationale

Deux ans de prison pour mise en danger de la vie d’un enfant

Deux ans de prison pour mise en danger de la vie d’un enfant

Reconnu coupable de la mise en danger de la vie de son cousin âgé de trois ans, le mis en cause a été condamné avant-hier, tard dans la soirée, à deux ans de prison ferme.

Le verdict a été prononcé par la présidente de la section de la comparution immédiate du tribunal de Dar El-Beida près la cour d’Alger, en présence d’une foule nombreuse qui a commenté : « Il mérite la sentence qui a été prononcée à son encontre.

Cela servira peut-être de leçon à tous ceux qui voudraient faire comme lui. Il a failli commettre l’irréparable en tenant dans le vide un enfant du balcon de l’appartement de sa tante maternelle, sis à la nouvelle cité des Bananiers, au 12e étage, et ce jour faire un selfie et partager la vidéo sur Facebook ».

Lors de son passage à la barre, l’inculpé, qui a été placé sous mandat de dépôt à l’établissement pénitentiaire d’El-Harrach sur proposition du procureur de la République du tribunal de Dar El-Beida, a reconnu avoir pris un selfie avec son cousin, mais a par contre nié avoir eu l’intention de mettre la vie du petit en danger.

Le procureur de la République a requis deux ans de prison ferme estimant que toutes les preuves légales et matérielles sont formelles, notamment en ce qui concerne la mise en danger d’un enfant.

Le même procureur a par ailleurs estimé que le locataire de la prison d’El-Harrach ne mérite ni la clémence ni l’indulgence du tribunal. L’avocat de la défense s’est contenté de demander l’application des articles ayant trait aux circonstances atténuantes.
Ce dernier a introduit un appel à la cour d’appel pour la révision du procès, lequel s’est déroulé en présence d’un public nombreux.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email