Destinés aux élèves en classes d'examen: Des cours de soutien lors des vacances – Le Jeune Indépendant
-- -- -- / -- -- --


Nationale

Destinés aux élèves en classes d’examen: Des cours de soutien lors des vacances

Destinés aux élèves en classes d’examen: Des cours de soutien lors des vacances

Les cours de soutien pour les classes d’examen débuteront le dimanche 24 décembre pour les élèves devant passer le BEM et le bac. Pour ce faire, les établissements scolaires resteront ouverts durant la première semaine des vacances d’hiver. C’est l’instruction donnée par le ministre de l’Education nationale, Abdelhakim Belabed, dans le but d’accompagner les élèves ayant des lacunes et leur permettre de se rattraper.

Cette opération, qui entre dans le cadre de la réforme du système éducatif, a connu un succès notable durant les années précédentes, selon les responsables du secteur. Ces cours de soutien concernent les matières de base au cycle de l’enseignement moyen et les matières spéciales pour chaque filière de la troisième année de l’enseignement secondaire général et technologique.

Le ministre Belabed, qui présidait une réunion en visioconférence, a exhorté les directeurs de l’éducation à superviser aussi l’opération de remise des bulletins du premier trimestre, prévue pour le jeudi 21 décembre, date qui marquera aussi le début des vacances d’hiver.

Le ministre a mis en avant l’importance de l’étape de la correction des examens, qui doit être « collaborative avec les élèves », soulignant que les résultats seront enregistrés sur une plate-forme en ligne pour les relevés de notes.

Le premier responsable du secteur a exhorté les directeurs des établissements scolaires à superviser personnellement la remise de ces relevés et organiser des rencontres entre les parents et les enseignants. L’objectif est d’assurer une communication ouverte pour répondre aux questions et préoccupations des parents concernant les progrès de leurs enfants.

Concernant les cours de soutien prévus à partir du 24 décembre, il convient de souligner que les inspecteurs sont tenus de s’assurer que le travail collectif est réellement effectué dans les établissements scolaires. Les inspecteurs sont également tenus de veiller à pallier tout retard dans l’application des programmes, à la faveur de l’élaboration d’un plan de rattrapage après concertation avec les enseignants, les directeurs des établissements et les parents d’élèves.

Les horaires alloués aux cours de soutien seront établis par les directeurs des établissements scolaires à travers un calendrier bien précis.

A l’instar des années précédentes, cette année encore, les enseignants n’ayant pas assuré ces cours seront mis en garde et risquent de faire l’objet de sanctions pouvant aller jusqu’à la retenue sur salaire, en plus de les priver de la prime de rendement qu’ils reçoivent. Les chefs d’établissements scolaires sont tenus d’informer les parents en organisant une réunion de sensibilisation au profit des associations des parents d’élèves, et ce en adressant une lettre écrite à chaque parent pour l’informer de l’importance de l’accompagnement pédagogique, de ses objectifs, de la manière de l’organiser et du bénéfice qui en découle dans la préparation aux examens officiels.

Les élèves sont obligés de se munir d’une autorisation écrite signée par leurs parents pour leur permettre de participer aux cours de soutien encadrés au sein du groupe. Il convient de noter que ces mesures s’inscrivent dans le cadre des instructions du ministre de tutelle visant à assurer toutes les conditions nécessaires à l’application des programmes scolaires « dans les meilleures conditions, sans bourrage ni précipitation », en vue de garantir une « meilleure assimilation des cours ».

Pour rappel, les vacances d’hiver prendront fin le 7 janvier prochain, tandis que les vacances de printemps débuteront le jeudi 21 mars au soir pour se terminer le 7 avril, alors que les vacances d’été sont fixées pour les enseignants le jeudi 4 juillet au soir. Les dates des vacances sont applicables à toutes les régions du pays.

Par ailleurs, le ministre a émis des directives concernant la clôture du premier semestre et la gestion des tâches administratives liées à cette période. Il a, à cet effet, instruit de finaliser les procédures administratives liées aux dépenses inscrites à l’exercice 2023 dans les délais réglementaires. Il a requis aussi que les travaux d’entretien des écoles soient faits durant l’intervalle entre les deux trimestres. Il a demandé aussi à prendre en charge toutes les préoccupations des personnels.

Lors de cette réunion, M. Belabed a également réitéré l’importance de l’insertion professionnelle des diplômés. Il a souligné aux directeurs de l’éducation l’importance de poursuivre leurs efforts pour accompagner et informer les membres des dispositifs d’insertion professionnelle et sociale.

Il a insisté sur la nécessité de saisir les opportunités d’insertion, que ce soit dans le domaine de l’inspection de l’éducation au niveau des écoles primaires ou dans d’autres secteurs. Cette directive est énoncée « dans le respect des délais fixés pour cette opération, soit le 31 décembre 2023 », conformément aux réglementations établies pour encadrer ce processus crucial d’insertion professionnelle et sociale des diplômés.

Veuillez activer JavaScript dans votre navigateur pour remplir ce formulaire.

Cet article vous-a-t-il été utile?

Cet article vous-a-t-il été utile?
Nous sommes désolés. Qu’est-ce qui vous a déplu dans cet article ?
Indiquez ici ce qui pourrait nous aider a à améliorer cet article.
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email