-- -- -- / -- -- --
Nationale

Des syndicats appuient : Le BEM et le Bac avant le mois de ramadhan

Des syndicats appuient : Le BEM et le Bac avant le mois de ramadhan

Les examens du Brevet d’enseignement moyen (BEM) et du baccalauréat, initialement prévus dans l’ordre chronologique, soit du 7 au 9 juin 2016 et du 12 au 16 juin, se dérouleront cette année avant le mois de ramadhan. C’est ce qu’a déclaré, avant-hier la ministre de l’Éducation nationale, Nouria Benghebrit.

« Les dates des examens du baccalauréat et du BEM seront annoncées dans une dizaine de jours », a affirmé Mme Benghebrit, en marge d’une rencontre qu’elle a tenue avec les syndicats du secteur, précisant que les propositions d’ores et déjà formulées en ce sens seront étudiées dans le cadre du groupe de travail.

La ministre a souhaité arrêter les dates de ces examens en coordination avec les partenaires sociaux représentés par les syndicats du secteur et les associations de parents d’élèves par la mise en place d’un groupe de travail ad hoc opérationnel à partir de la rencontre tenue jeudi dernier, a-t-elle.

La ministère de l’Education nationale a décidé d’ « introduire des modifications au calendrier des examens, notamment du baccalauréat et du Brevet d’enseignement moyen (BEM) », a précisé Mme Benghebrit, assurant que ces examens « interviendront avant le mois de ramadhan ».

Elle a appelé les enseignants et les partenaires sociaux à « veiller au bon déroulement des cours des deuxième et troisième trimestres et à l’achèvement des programmes à travers tous les établissements ». Mme Benghebrit a précisé que cette décision faisait suite aux demandes incessantes en ce sens des candidats au baccalauréat. Les syndicats pour leur part, n’ont pas manqué d’afficher leur satisfaction vis-à-vis de cette décision.

Contacté par nos soins, Idir Achour du CLA, a affirmé que c’est une décision intéressante. « Elle arrange aussi bien les élèves que les enseignants surveillants, du moment que nous avons les moyens de le faire » a-t-il noté.

Pour ce qui de la réalité du terrain, nous ne donnons plus de cours à partir du mois de mai, A une question si les élèves auront le temps de bien se préparer, notre interlocuteur nous a signifié que « les épreuves du Brevet de l’enseignement moyen (BEM) et celui du Baccalauréat se préparent tout au long de l’année scolaire », a-t-il estimé.

Messaoud Amraoui, chargé de la communication à l’Unpef a salué pour sa part cette décision. « Les élèves auront le temps de bien réviser. Les élèves doivent se préparer, car dans les années à venir, les examens se dérouleront pendant le ramadhan. Les examens se préparent tout au long de l’année » a-t-il souligné.

Amendement de 58 articles relatifs à la gestion des œuvres sociales

Mme Nouria Benghebrit, a par ailleurs, affirmé que 58 articles du projet de décision définissant le mode de gestion des œuvres sociales ont été amendés.

La ministre a précisé que l’amendement du projet de décision du 19 février 2012 définissant le mode de gestion des œuvres sociales a concerné 58 articles sur 77, ajoutant que ces amendements sont intervenus dans le cadre d’une commission multisectorielle installée auparavant.

Cette commission a pris en charge, a-t-elle ajouté, « les préoccupations soulevées dans un cadre organisé et proposé une nouvelle mouture de la décision définissant le mode de gestion des œuvres sociales ». A cette occasion, la ministre a indiqué que trois ans après la promulgation de la décision définissant le mode de gestion des œuvres sociales, les syndicats du secteur relèvent « des dysfonctionnements ».

Elle a estimé que l’administration « ne voit pas d’inconvénient dans la révision du mode de gestion des œuvres sociales », soulignant l’engagement du ministère à « respecter les décisions de cette commission ». La ministre a, par ailleurs, souligné que la rencontre avec les syndicats constitue une occasion pour les partenaires de formuler leurs propositions » pour parvenir à un consensus. 

« A défaut d’une solution consensuelle, le ministère poursuivra son action et organisera d’autres rencontres pour régler tous les problèmes liés à ce dossier », a-t-elle soutenu. Elle a rappelé que le Fonds des œuvres sociales est financé par une contribution annuelle de l’Etat qui octroie une aide supplémentaire à hauteur de 3% des salaires des fonctionnaires.

Elle a ajouté qu’un taux de 0,5% des fonds est consacré au titre de la contribution du Fonds des œuvres sociales à la promotion du logement social pour les travailleurs salariés (Fonds national de péréquation des œuvres sociales) alors qu’un taux de 0,5% constitue une contribution au financement du système de retraite.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email