-- -- -- / -- -- --
Nationale

Des sites des institutions de l’Etat out

Des sites des institutions de l’Etat out

De nombreux sites internet officiels des institutions de l’Etat dont celui du Premier Ministère étaient inaccessibles aux internautes durant le weekend et les festivités du 1er Novembre. Sur la trentaine de sites officiels des ministères, une vingtaine était « down » jusqu’en fin de journée d’hier.

Aucun n’était accessible à travers les trois navigateurs les plus répandus en Algérie à savoir Internet explorer, Firefox et Google Chrome. D’autres internautes ont tenté via Safari ou Opera mais les résultats étaient les mêmes. 

A chaque fois que les internautes se dirigeaient vers les sites en question, ils constatent qu’ils sont « introuvables » mêmes s’ils vérifient les adresses Url fournis dans le site du journal officiel (JORA). Les sites des ministères qui n’étaient pas opérationnels pendant les derniers 48 heures sont ceux du Premier Ministère, les Affaires étrangères, l’Intérieur et des collectivités locales, les Finances, l’Energie et des mines, le Commerce, l’Aménagement du territoire, l’Habitat, les Travaux Publics, le Transports, l’Education nationale, l’Enseignement supérieur, du travail, emploi et sécurité sociale, de la Solidarité, de la Formation professionnelle, de la Culture, la Santé, de la population et la réforme hospitalière, de la jeunesse et des sports. Toutefois, les sites officielles de la Présidence de la République, du ministère de la défense, des affaires religieuses étaient accessibles ainsi que celui des Postes et télécommunications et du  ministère de la Communication. 

« J’ai voulu consulter le site du ministère des finances et j’étais surpris de constater qu’il était inaccessible », écrivait un internaute sur sa page Facebook qui pensait, disait-il, à une coupure internet ou à une forte baisse du débit. Selon l’expert en internet, Bachir Rahmani, ces sites sont hébergés chez le Cerist, un organisme public, qui n’assure pas à l’évidence un support technique durant les jours fériés.

« L’internet c’est le Up-Time, c’est-à-dire un service disponible H24 et aucune institution de l’Etat comme ces ministères ne soucient de l’importance de l’outil online », a-t-il dit. Selon lui, toutes les institutions de la fonction publique ne possèdent de postes budgétaires et une nomenclature pour les métiers multimédia. « En 2015, Ils n’ont pas mis à jour leurs organigrammes au moment où des ministres n’hésitent pas à faire croire qu’ils sont ouverts sur l’Online », a-t-il déploré. 

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email