-- -- -- / -- -- --
Nationale

Des retraités de la police marchent à Constantine

Des retraités de la police marchent à Constantine

Quelques centaines de retraités de la police ont organisé une marche à Constantine pour faire part de leurs revendications sociales, notamment une revalorisation de leur pension et l’obtention de logements de fonction qu’ils occupent. Les policiers retraités se sont rassemblés devant le siège de la Sûreté de wilaya avant de remettre au chef de Sûreté, Mustapha Benaïni, une plateforme de revendications. Estimant que les réclamations des retraités de la police sont « légitimes », leur représentant, Abdelghani Bouchemal, a indiqué que la plateforme contient six revendications, dont le désistement au profit des retraités des logements de fonction qu’ils occupent, la création d’une caisse pour les retraités du corps de la police à faibles revenus et la priorité dans le recrutement aux candidats dont les parents ont servi dans le corps. La plateforme appelle également à l’attribution d’une indemnité pour les éléments ayant exercé durant la décennie noire, à la révision de la prime de handicap et à l’octroi de l’indemnité de retraite “sans limite d’âge”. Dans une déclaration à la presse, le chef de la Sûreté de wilaya a indiqué que ces revendications seront transmises à la Direction générale de la Sûreté nationale (DGSN). Cette marche intervient après celle des membres des Unités républicaines de sécurité à Alger et à Ghardaïa la semaine dernière. Le Premier ministre Abdelmalek Sellal a présidé, dimanche, une réunion à laquelle ont assisté le ministre de l’Intérieur, Tayeb Belaïz, le directeur général de la Sûreté nationale, Abdelghani Hamel, et le directeur de la fonction publique, Belkacem Bouchemal, pour examiner une partie des 19 revendications soumises par les policiers protestataires rassemblés mercredi dernier devant le siège de la présidence.
 

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email