-- -- -- / -- -- --
Nationale

Des résultats satisfaisants pour Benghebrit

Des résultats satisfaisants pour Benghebrit

Le taux de réussite aux examens du baccalauréat pour l’année scolaire 2014-2015 est de 51,36 %, annoncé a la ministre de l’Education nationale, Nouria Benghebrit.

Des résultats qualifiés de « bons et encourageants » a-t-elle estimé. En dépit des « grèves » qui ont marqué l’année scolaire, le taux pour cette session est appréciable. Il est relativement supérieur à celui de l’année précédente (45,01 %) et à celui de 2013 (44,60 %), a précisé Mme Benghebrit.

« Les grèves ont influé négativement sur les performances des élèves », a-t-elle affirmé. 363 140 bacheliers ont passé le cap sur les 853 909 candidats. La wilaya de Tizi Ouzou vient en tête de liste avec 80,67 % de taux de réussite. Rétrospectivement, les variations depuis les cinq dernières années se situent entre 44 et 62 %.

Elles s’expliquent, selon la ministre, par les efforts consentis par les élèves et par le personnel de l’éducation, mais aussi par une politique d’« écrémage au niveau inférieur » pratiquée par certains chefs d’établissement. Evaluant le taux de réussite, la ministre a estimé que « le taux aurait pu être meilleur conformément aux objectifs de la loi d’orientation de l’éducation nationale promulguée en 2008 », ajoutant que son département et les acteurs du secteur poursuivront leurs efforts pour atteindre un taux de réussite de plus de 70 % durant les prochaines années.

Mme Benghebrit a souligné que son secteur veillerait à assurer un climat serein pour la prochaine rentrée scolaire, notamment en ce qui concerne « l’amélioration des conditions d’élaboration des sujets d’examen, en vue de les adapter au niveau de l’élève moyen ». Pour Mme Benghebrit, « l’amélioration du niveau du baccalauréat a été rendue possible grâce à l’apport des enseignants, qui ont grandement contribué au succès des élèves ».

La ministre a par ailleurs tenu à préciser que « l’Etat et l’ensemble de la famille éducative demeurent mobilisés, en dépit de toutes les tentatives visant à dénigrer cet examen ». Mme Benghebrit a rappelé les efforts consentis par son secteur pour l’amélioration du rendement pédagogique de l’élève, notamment ceux de terminale, en proposant une solution pédagogique pour faire face aux répercussions de la grève sur les candidats et parachever la mise en œuvre des programmes scolaires accusant un retard.

Rappelant les rumeurs concernant la fuite des sujets du baccalauréat cette année et les cas de triche à travers l’utilisation des nouvelles technologies (3G), la ministre a souligné que son secteur « a pris toutes les mesures pour faire face à ces pratiques à l’avenir ». Pour rappel, le taux de réussite au baccalauréat session juin 2014 était de 45,01 %. 35 élèves avaient obtenu la mention « Excellent » et 2 829 la mention « Très bien ». 

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email