-- -- -- / -- -- --
Nationale

Des receveurs d’Algérie poste détournent des fonds d’AT

Des receveurs d’Algérie poste détournent des fonds d’AT

Des receveurs impliqués dans des détournements semblent ces dernières années, préférer l’argent d’Algérie poste. C’est ce qui ressort en tout cas des dernières interpellations opérées par les services de sécurité.

L’exemple est cette affaire traitée la semaine écoulée par les enquêteurs de la gendarmerie de Tissemsilt. En effet, selon un communiqué du commandement de la Gendarmerie nationale, le receveur du bureau de poste de Sidi-Slimane (Tissemsilt), a été arrêté par les services de la GN pour détournement de deniers publics au préjudice d’Algérie Poste.

En effet, suite à une enquête ouverte sur un trou de caisse de 8 744 000,00 DA, les investigations entreprises par les enquêteurs de la gendarmerie ont révélé que le mis en cause a effectivement détourné cette somme en usant de pratiques illégales de juin à juillet 2015. 

Présenté au procureur de la République de Bordj-Bou-Naama, le mis en cause a été placé sous mandat de dépôt. Plusieurs agences dans différentes wilayas ont connu les mêmes affaires de détournement. 

Dernièrement une agence d’Algérie Télécom de Sidi el Bachir à Oran, aussi commun un détournement de deniers publics. De fait, un détournement de 3 milliards de centimes a été commis par le receveur de cette agence. Cette même agence a déjà connu il y a deux ans, une affaire similaire de détournement.

Par ailleurs et à titre de rappel, l’agence postale d’El Mohammadia (ex-Lavigerie à Alger), a aussi connu une affaire semblable de détournement de deniers publics estimés à plus trois milliards de dinars, dont est coupable l’ex-receveur, condamné à sept ans de prison ferme. Il a avoué avoir, durant six mois, détourné cette importante somme d’argent en se servant des comptes courants des clients. 

De son côté le tribunal correctionnel de Sidi M’Hamed à Alger, a condamné à cinq ans de prison ferme un employé de la poste de Mohamed Belouizdad, reconnu coupable de détournement de deniers publics et de faux et usage de faux dans des documents comptables. L’employé a reconnu avoir détourné près de 800 millions de centimes des pensions des ayants droit des moudjahidine.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email