-- -- -- / -- -- --
Nationale

Des psychotropes saisis chez un épicier à Constantine

Des psychotropes saisis chez un épicier à Constantine

La commercialisation de produits prohibés ne cesse d’augmenter à Constantine, touchant ainsi pratiquement tous les quartiers de la cité n’épargnant presque aucune couche de la société. 

La police judiciaire est récemment intervenue au niveau d’un des quartiers de la cité Boussouf, à la sortie ouest de la ville des Ponts, afin de mettre un terme à l’activité illicite d’un des commerçants de la cité.

Le mis en cause utilisait en effet son local commercial spécialisé en alimentation générale pour diffusé revendre de l’ »Eureka ». Près de 3 500 unités ont été découvertes sur les lieux par les enquêteurs de la PJ.

A en croire une source proche des enquêteurs, le local a été investi suite à des informations divulguées par deux intermédiaires arrêtés, quelques heures plus tôt, en possession d’une petite quantité du produit. L’interrogatoire a permis aux policiers d’identifier le principal fournisseur. Les mis en cause ont été placés en détention en attendant leur présentation devant la juridiction compétente.

Par ailleurs, l’on apprend que huit personnes impliquées dans des affaires similaires ont été présentées à la fin de la semaine dernière devant le procureur de la République pour détention et vente illégales de psychotrope et kif traité ont été retenus contre les mis en cause.

Une centaine de psychotropes de différentes marques et génériques, près de 5 g de kif traité et une hache ont été saisis par les policiers au moment des arrestations. Les mis en cause sont âgés entre 24 et 32 ans, apprend-on de la même source.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email