Des projets lancés et d’autres inaugurés dans trois wilayas – Le Jeune Indépendant
-- -- -- / -- -- --


Nationale

Des projets lancés et d’autres inaugurés dans trois wilayas

Des projets lancés et d’autres inaugurés dans trois wilayas

Le Premier ministre, Aïmene Benabderrahmane, a insisté sur le respect des délais de réalisation des projets en cours et appelé à la nécessité d’un suivi permanent par l’établissement par les walis de rapports périodiques sur l’état d’avancement.

C’était à l’occasion de sa visite de travail, ce samedi, dans trois wilayas de l’est du pays, Guelma, El Taref et Annaba, dans lesquelles il a inspecté certains projets en cours et posé la première pierre pour d’autres.

Le Premier ministre a entamé la visite de travail par la pose de la première pierre du projet de modernisation et de dédoublement de la ligne ferroviaire minière Est, dans le tronçon reliant Annaba à Bouchegouf, dans la wilaya de Guelma, comptant parmi les plus importants projets d’infrastructures réalisés par l’Algérie. Le Premier ministre a insisté sur « le respect des délais de réalisation de ce projet », soulignant que la question était prise en charge dans « le cahier des charges relatif à la réalisation des tronçons de ce projet ».

Il a également insisté sur « la nécessité d’un suivi périodique de la réalisation de ces tronçons, avec la tenue de réunions avec les différents walis concernés par le projet, à savoir Annaba, Guelma, El-Tarf, Souk Ahras et Tébessa, et l’élaboration de « rapports réguliers afin d’éliminer les obstacles à temps ».

 Modernisation du réseau ferroviaire minier

En outre, il a affirmé la nécessité de créer de nouveaux postes d’emploi dans les régions traversées par cette ligne afin de faire profiter leurs habitants de ces projets vitaux, qui constituent un moteur de développement et une source de création de richesses. Le Premier ministre a, ainsi, souligné que « nous entendons, à travers ce projet, parvenir à une exploitation optimale des richesses dont regorge notre pays, d’où l’impératif d’infrastructures pour accompagner cette exploitation ».

Le tronçon reliant Annaba à Bouchegouf dans la wilaya de Guelma, s’étend sur une distance de 54 km et contient 3 ponts ferroviaires d’une longueur de 320 mètres, 30 ouvrages d’art routiers et deux tunnels de 1.850 mètres linéaires. Le projet a été confié à un consortium d’entreprises dirigé par le groupe public Cosider, tandis que la partie étude technique a été réalisée par des bureaux spécialisés publics et privés.

Le projet devrait être réceptionné en février 2026 au bout d’un délai contractuel de réalisation de 30 mois. La voie ferrée de transport de minerai, qui s’étend sur une distance de 388 km, représente un investissement public estimé à 51 milliards de DA, selon les services du ministère des Transports.

Inspectant le projet de réalisation de la station de dessalement de l’eau de mer dans la commune de Berrihane dans la wilaya d’El-Tarf, le Premier ministre a ajouté que le recours au dessalement de l’eau de mer est « un impératif imposé par les conditions climatiques actuelles, notant que dans le cadre du programme du président de la République, « l’Algérie a adopté une stratégie nationale visant à assurer l’alimentation en eau potable à travers la réalisation de cinq stations de dessalement de l’eau de mer ».

Le Premier ministre a tenu à féliciter la maîtrise par les cadres algériens des technologies utilisées dans la réalisation de ces projets, qualifiant l’expérience « d’excellente ». Il a aussi appelé les sociétés concernées par la réalisation de ces projets à veiller à réduire le recours à l’importation et à mettre à niveau leurs moyens de production.

Après avoir insisté sur l’impératif respect des délais contractuels de réception de ce projet, il a salué les compétences nationales en charge de la réalisation de ces stations par leur maitrise des techniques de réalisation et de gestion, et leur recours aux produits locaux afin de réduire la facture des importations.

 Autoroute Est-Ouest ; le dernier tronçon mis en service

Le Premier ministre a procédé, par ailleurs, à la mise en service du dernier tronçon de l’autoroute Est-Ouest et appelé à la nécessité de la mise en place d’une stratégie nationale pour la maintenance des routes. A cette occasion, il a souligné que ce projet, qui constitue « un acquis considérable », revêt une « importance stratégique pour l’Etat, en ce sens qu’il favorise la promotion des relations entre les deux pays frères, l’Algérie et la Tunisie », ajoutant que ce tronçon autoroutier devra également faciliter les échanges économiques entre l’Algérie et la Tunisie. Ce nouveau tronçon permettrait aussi de fluidifier la circulation, d’assurer la sécurité des usagers, de répondre aux besoins des citoyens et de désenclaver la région tout en améliorant les conditions de vie des populations.

En outre, le Premier ministre a indiqué que la réalisation de l’autoroute Est-Ouest a permis à la main-d’œuvre algérienne de bonifier ses performances sur le terrain et d’acquérir de l’expérience, tout en relevant que cette autoroute « est un levier de l’économie et nous œuvrons, à la faveur d’une approche économique, à opérer le développement et à réaliser le désenclavement ». Le dernier tronçon de l’autoroute Est-Ouest est d’une longueur de 84 kilomètres. Il traverse la wilaya d’El Tarf et comprend 57 ouvrages d’art et 4 importantes bretelles à Dréan, El Tarf, Boutheldja et Ain El Assel.

 La maintenance des infrastructures routières, une nécessité

Par ailleurs, la nécessaire mise en place immédiate d’une stratégie nationale pour la maintenance des infrastructures routières a été soulignée par le Premier ministre, d’autant que « l’Algérie dispose d’un gigantesque réseau routier qui s’étend sur 141.000 km, dont 9.000 km de voies express et d’autoroutes répondant aux standards internationaux », a-t-il souligné.

Dans le cadre de cette stratégie, il a appelé à l’accélération de la mise en service des unités de maintenance de l’autoroute Est-Ouest et à assurer une maintenance périodique de l’infrastructure en vue de préserver cet important projet. Il a aussi insisté sur la maintenance continue des routes à travers l’activation des unités créées à cet effet, soutenant que « la maintenance prolonge la durée de vie des infrastructures de base, y compris le réseau routier et en particulier l’autoroute Est-ouest ».

Le premier ministre a également appelé à plus de contrôle dans le respect du poids en charge autorisée des marchandises transportées par la route, estimant que la surcharges des véhicules de transports de marchandises constituent l’une des principales raisons de la détérioration de l’état des routes.

D’ailleurs, le ministre des Travaux publics et des Infrastructures de base a affirmé récemment que la maintenance du réseau routier national est l’une des priorités de son département, relevant qu’une partie du vaste réseau routier national connaît, ces dernières années, un manque de maintenance. D’où « la focalisation des efforts du secteur pour les années à venir sur la maintenance intensive et l’ouverture prochaine de deux centres de formation.

 Redorer le blason d’El Hadjar

Lors de sa halte au complexe sidérurgique « Sider El Hadjar » à Annaba, le Premier ministre a appelé les travailleurs « à déployer tous leurs efforts » pour redorer le blason de ce complexe historique qui « a pâti de la mauvaise gestion » Il les a toutefois  rassuré  de l’accompagnement de l’Etat « par tous les moyens disponibles ». 

Rappelant que cette structure, la première en Afrique, a été accompagnée par l’Etat en plusieurs étapes, le Premier ministre a affirmé que ce complexe est en mesure de relever le défi et de contribuer dans l’industrie.

Benabderrahmane a lors de c ette halte, écouté un exposé sur les missions du complexe et son rôle dans l’économie nationale, notamment en ce qui concerne les secteurs de l’énergie et de l’industrie.  Le PDG du complexe, Manaa Lotfi Kamel a indiqué que « Sider El Hadjar » constitue un équilibre dans l’économie nationale, ajoutant que les travailleurs et le partenaire social étaient conscients des défis qui les attendent, saluant le soutien de l’Etat à cette entreprise de longue date.

Veuillez activer JavaScript dans votre navigateur pour remplir ce formulaire.

Cet article vous-a-t-il été utile?

Cet article vous-a-t-il été utile?
Nous sommes désolés. Qu’est-ce qui vous a déplu dans cet article ?
Indiquez ici ce qui pourrait nous aider a à améliorer cet article.
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email