-- -- -- / -- -- --
Nationale

Des projets d’AEP seront mis en service avant l’été 2018

Des projets d’AEP seront mis en service avant l’été 2018

Le ministre des Ressources en eau, Hocine Necib, a souligné jeudi à Chlef l’impératif de mettre en service des projets d’alimentation en eau potable (AEP) avant l’été 2018.

Lors d’une intervention en marge d’une visite d’inspection qui l’a conduit à la station de dessalement de l’eau de mer de Ténés, le ministre a insisté sur l’impératif de livraison, en mai prochain, des projets AEP en cours de réalisation, et ce en vue d’une amélioration du service public et d’une optimisation de l’exploitation des infrastructures de base du secteur, a-t-il indiqué.

Selon le ministre des Ressources en eau, les programmes communaux de développement pour l’exercice 2018 vont permettre une hausse dans le nombre de ménages raccordés aux réseaux AEP, signalant à ce propos la mise au point d’un plan national en perspective d’une saison estivale sans perturbations dans la distribution de l’eau, et ce, grâce notamment à la mise en service programmée de nombreux projets en 2018.

Lors de son inspection de la station de dessalement de l’eau de mer de Mainis, M. Necib a plaidé pour la nécessité d’équilibrer les capacités de production et de stockage au sein de la structure, tout en instruisant les responsables en charge de remédier aux pannes techniques intervenant au niveau de cette station lors des intempéries, qui pourraient perturber la distribution de l’eau.

Le ministre s’est, également, rendu à la station de dessalement de l’eau de mer de Beni Haoua où il lui a été présenté un exposé sur le raccordement de la ville de Brira au réseau AEP.

Il a proposé, à cet effet, l’alimentation de cette ville et de ses environs à partir du barrage Kef Eddir, afin de destiner les eaux de la station de dessalement à la ville de Beni Haoua, considérant que cette dernière enregistre une hausse importante dans ses besoins en eau, notamment en saison estivale.

Le ministre des Ressources en eau s’est en suite rendu dans les communes de Chefl et de Beni Abbas où il a inspecté et inauguré de nombreux projets relevant de son secteur.

Pour rappel, M. Necib avait affirmé, il y a quelques semaines, qu’outre le lancement de 68 nouveaux projets en 2018, le secteur des ressources en eau réceptionnera 130 projets vitaux à la fin de 2017. Ces infrastructures permettront d’améliorer les niveaux de mobilisation des eaux, d’assurer l’alimentation d’eau potable et d’étendre la superficie agricole irriguée et le niveau du traitement des eaux usées.

Le secteur sera également renforcé avant la fin de l’année en cours avec d’importants ouvrages de mobilisation, à l’instar de cinq barrages d’une capacité de 250 millions de mètres cubes dans les wilayas de Mascara, de Médéa, de M’Sila, de Laghouat et de Tébessa.

D’autres projets liés au transfert des eaux sont attendus à Béjaïa, Sétif, ainsi qu’au transfert Bousyaba-Beni Haroun d’une capacité de 199 millions de mètres cubes/an.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email