-- -- -- / -- -- --
Nationale

Des prix stables pour la majorité des produits selon le bilan du ministre du Commerce

Des prix stables pour la majorité des produits selon le bilan du ministre du Commerce

Le mois de ramadhan de cette année a connu des prix plus ou moins « stables » pour la plupart des produits de large consommation, en dépit de la crise sanitaire que traverse le pays en raison de la pandémie du Covid-19.

C’est du moins l’appréciation du ministre du Commerce, Kamel Rezig, faite à l’issue de la réunion de la commission mixte chargée du suivi et de l’organisation des marchés, tenue mercredi dernier par les représentants de son département ministériel et ceux de l’Agriculture.

Rezig s’est félicité ainsi de la stabilité des prix pendant le mois de jeûne par rapport aux années précédentes, estimant que « les prix sont à la portée de tous les consommateurs ».

« Ces résultats sont le fruit d’une coopération entre les ministères du Commerce, de l’Agriculture et du développement rural, de l’Industrie et des services de sécurité (police et Gendarmerie), des commerçants, et de l’Association de protection du consommateur », a-t-il précisé

Il a indiqué que la situation exceptionnelle régnant dans le pays, suite à l’épidémie du Covid-19 et du confinement domiciliaire, ont entrainé l’annulation du programme des foires, des points de vente et ventes promotionnelles, prévues initialement.

Le ministre a expliqué que les interventions des deux départements ministériels ont contribué à la stabilité du marché en termes d’approvisionnement, de disponibilité et de prix, affirmant que tous ces facteurs réunis « ont fait que les prix de 90% des produits de consommations soient raisonnables et à la portée du citoyen modeste, d’une part et satisfaisants pour les commerçants et les agriculteurs et non préjudiciables à leurs intérêts, d’autre part ».

Selon les estimations de la commission mixte, « l’évaluation est bonne ». Cependant, l’on signale quelques perturbations constatées en particulier les deux premiers jours du Ramadhan qui avaient coïncidé avec le week-end (vendredi et samedi) en raison de la fermeture des marchés de gros, d’où l’intervention de la commission.

Évoquant également les fluctuations enregistrées ces derniers jours dans les prix des viandes blanches, notamment le poulet, M. Rezig a rappelé que toutes les mesures ont été prises en coordination avec le ministère de l’Agriculture et du développement rural pour approvisionner le marché et trouver les moyens de proposer « des prix raisonnables », qui soient satisfaisants tant pour les éleveurs que pour le citoyen.

De son côté, le SG du ministère de l’Agriculture et du développement rural, Hamid Hamdani, a fait remarquer que les efforts déployés par les deux ministères ont permis de briser toute tentative de spéculation et garantir ainsi une stabilité en termes d’approvisionnement et des prix.

« Le travail de la commission mixte a prouvé que la coopération et l’association dans le suivi du marché permettaient de le maîtriser et de faire face à tout imprévu ou phénomène en temps réel », a estimé M. Hamdani.

Pour rappel, il s’agit de la deuxième réunion de cette commission mixte après celle tenue depuis une semaine au siège du ministère de l’Agriculture sous la présidence du ministre Cherif Omari.

Il est prévu aussi , selon M. Rezig, que les deux ministres se réunissent avant la fin de ramadhan en vue d’ une évaluation globale des actions menées durant le mois sacré dans le cadre de l’action de la commission. Une étude se penche actuellement sur le cadre juridique visant à entériner la mission de ladite commission mixte et lui permettre d’agir sur la régulation du marché tout au long de l’année et non seulement durant le Ramadhan.

De même, l’on projette la mise sur pied d’une commission de moralisation de l’action commerciale regroupant des représentants des ministères du Commerce, de l’Agriculture, des Finances et de l’Industrie ainsi que des services de sécurité en vue de mettre fin à l’anarchie dans les marchés.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email