-- -- -- / -- -- --
Nationale

Des personnalités nationales appellent à l’apaisement : Face au blocage politique

Des personnalités nationales appellent à l’apaisement : Face au blocage politique

La situation de crise que traverse le pays depuis huit mois, qui n’a que trop duré, a fait réagir encore une fois des personnalités nationales qui proposent une nouvelle initiative politique alors que l’élection présidentielle est prévue pour le 12 décembre. Ces personnalités appellent le pouvoir à prendre des mesures d’apaisement pour réunir les conditions nécessaires au déroulement libre et transparent du prochain scrutin. Car « il est inconcevable d’envisager la tenue d’une élection libre et transparente dans de pareilles circonstances ».

Signée par une vingtaine de personnalités nationales, dont Ali Yahia Abdenour, Abdelaziz Rehabi, Ahmed Taleb-Ibrahimi, Ahmed Benbitour, Nacer Djabi et des universitaires, cette déclaration revient sur la situation politique actuelle du pays. Selon eux, il est impossible d’envisager la tenue de l’élection présidentielle dans les conditions actuelles, lesquelles ne sont pas favorables. « S’aventurer à organiser une élection présidentielle comme annoncés, sans consensus national préalable, attisera le mécontentement populaire et aggravera la crise de légitimité du pouvoir », a-t-on affirmé. Plus que ça, selon eux, « cette décision pourrait servir de prétexte aux immixtions étrangères que nous refusons avec force dans tous les cas et sous n’importe quelle forme ». « Il est donc inconcevable d’envisager la tenue d’une élection libre et transparente dans de pareilles circonstances », poursuit le document signé par ces personnalités.

Evoquant une possibilité de solution de la crise politique actuelle, en appelant le mouvement populaire à poursuivre le hirak pacifiquement, ils interpellent le pouvoir à prendre des mesures d’apaisement à même de garantir le déroulement libre et transparent du prochain rendez-vous électoral. Il s’agit principalement de « la satisfaction des revendications relatives au départ des symboles restants du pouvoir déchu, le démantèlement des réseaux de la corruption sous toutes ses formes ». Ils exigent également la libération des détenus d’opinion, dits « détenus du Hirak », appelant, dans la foulée, au « respect du droit constitutionnel de manifester pacifiquement » et à la « levée des entraves aux marches populaires pacifiques et à l’accès à la capitale ». La levée de toute entrave à l’action politique et à la liberté d’expression figurent aussi parmi les mesures d’apaisement exigées par ces personnalités nationales. Elles appellent, en outre, à « un dialogue sérieux et responsable de toutes les parties favorables à ces revendications ». « Nous ne pouvons concevoir la prochaine échéance présidentielle que comme le couronnement d’un dialogue aboutissant à un consensus », a-t-on affirmé.

Les signataires de cette nouvelle initiative, qui évoquent « un passage en force vers une élection au nom de la légitimité constitutionnelle comme seule issue à la crise », fustigent le travail accompli par « la Commission nationale du dialogue » en appliquant « une feuille de route sans dialogue réel et sérieux ». Le résultat est, selon eux, « la création de l’Autorité nationale indépendante des élections qui s’est faite sans accord consensuel avec les acteurs politiques et les élites sociales », a-t-on indiqué.

Pour finir, tout en soulignant le fait d’ignorer les multiples initiatives émanant de partis politiques, de personnalités nationales, d’associations et de forums, ils interpellent le pouvoir à « procéder avec sagesse et objectivité ». Cela par « une nouvelle lecture de la réalité afin de ne pas contrecarrer les revendications légitimes du peuple ». Un peuple qui ne réclame qu’« un changement pacifique des mécanismes et des pratiques de gouvernance ». Car l’enjeu est grand, celui de « ne pas frustrer les générations de l’indépendance emplies de patriotisme de l’exercice de leur droit à l’édification d’un Etat moderne dans l’esprit rassembleur du 1er- Novembre ».

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email