-- -- -- / -- -- --
Nationale

Des parents d’élèves retiennent leurs enfants à la maison

Des parents d’élèves retiennent leurs enfants à la maison

Les élèves de l’école primaire Ahmed-Azzoug de Béjaïa et ceux du CEM Chouhada Ariouat de Boukhelifa n’ont pas repris les cours hier. Pour cause, les manques auxquels font face ces établissements ont poussé les associations de parents d’élèves à ne pas y envoyer leurs enfants pour protester contre ces insuffisances qui affectent les deux établissements depuis le début de l’année scolaire.

Les parents d’élèves de l’école primaire Ahmed-Azzoug sont déterminés à se faire entendre sur le risque d’effondrement du toit d’une des classes sur leur progéniture. Un toit devenu vétuste suite aux infiltrations d’eau provenant d’une conduite défectueuse. Les parents protestent également contre la vétusté du mobilier ainsi que le manque de sécurité – un arrêt de bus situé près de l’école présence de SDF et d’ivrognes le non-respect par les automobilistes du passage pour piétons. Ils exigent, en outre, la réinstallation de la plaque portant le nom de l’école, laquelle a été enlevée pour travaux. Pour leur part, les parents d’élèves du CEM Chouhada Ariouat, dans la commune de Boukhelifa, dénoncent des carences dans cette école, dont l’absence d’un directeur depuis plus de trois mois, l’absence de téléphone et d’Internet, l’inadéquation des salles pour les cours d’informatique et de sport, l’insuffisance de la prise en charge en matière de ramassage scolaire et d’éclairage public, faisant remarquer la surcharge des bus. Ils signalent par ailleurs l’absence d’entretien des infrastructures de l’école, le chemin menant à l’établissement qui est dans un état de dégradation avancé, etc.

Hier, les parents d‘élèves de cet établissement ont décidé de reconduire leur action de protestation jusqu’à l’envoi d’une commission pluridisciplinaire à l’école afin de prendre sérieusement en charge les revendications soulevées. Une rencontre a d’ailleurs eu lieu entre les parents d’élèves, le chef de daïra et le P/APC. Ces derniers se sont engagés à installer une commission englobant les secteurs concernés par les revendications avancées par les contestataires. Elle ira sur le terrain pour y trouver des solutions rapides. 

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email